L'hebdomadaire d'Armor, un journal de l'Imprimerie Le Maire depuis 65 ans

Chaque semaine, l'Hebdomadaire d'Armor est imprimé à 7 500 exemplaires. Depuis un an, le site du journal propose également des abonnements en ligne.

En plus de son activité d’imprimerie de labeur traditionnelle, l’imprimerie Le Maire, installée à Merdrignac dans les Côtes-d’Armor (22), édite et imprime l’Hebdomadaire d’Armor, un journal d’information locale, tiré à 7 500 exemplaires par semaine.

Entreprise familiale, l’imprimerie Le Maire existe depuis 70 ans (1946). Et depuis 65 ans, l’Hebdomadaire d’Armor est imprimé par l’imprimerie Le Maire.

"C’est mon père qui a créé le titre", explique Jacques Le Maire, qui a repris la gérance de l’imprimerie en 1983. Aujourd’hui, le journal représente toujours une partie importante du chiffre d’affaires de l’entreprise.

L’imprimerie compte une équipe de rédaction au sein de l’entreprise et une dizaine de correspondants externes. Les mêmes machines sont utilisées pour le travail d’imprimerie de labeur et pour l’impression du journal.

"Il est imprimé sur nos presses offset, ce qui donne une qualité d’impression très agréable pour un journal", souligne Jacques Le Maire. L’imprimerie est équipée d’une presse offset Heidelberg 4 couleurs 52 x 74. Le journal de 36 pages est imprimé au format tabloïd et tout en couleur.

L’Hebdomadaire d’Armor est vendu 1,40 euro l’exemplaire. Le journal est diffusé à une quarantaine de kilomètres autour de l’entreprise, à l’ouest de Rennes, dans les grandes surfaces, boulangeries, points presse, etc. Il compte également plus de 3 000 abonnés.

Cette activité est financée par les abonnements, les annonceurs et les annonces légales pour le département des Côtes-d’Armor et l’Ille-et-Vilaine.

Aux diffusions print (qui sont relativement stables mais n'augmentent pas) vient s’ajouter depuis un an la vente d’abonnements numériques. Sur le même modèle que celui pratiqué dans de grands quotidiens comme Le Monde, le site comprend une partie gratuite, et une partie accessible aux abonnés.

"Le site permet d’attirer un nouveau lectorat, qui ne se serait pas abonné s’il n’y avait pas eu le site", confie Jacques Lemaire.

Plus d'articles sur les chaînes :

Côtes-d'Armor
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise