Un emballage papier aux propriétés barrières 100 % recyclable

Développé par un laboratoire de recherche, ce nouvel emballage vise à réduire l'impact environnemental des industriels. Il est développé par Malengé Packaging et le Centre Technique du Papier.

Un laboratoire de recherche travaille sur le développement d’un emballage papier doté de propriétés barrières et entièrement recyclable.

De plus en plus présents sur les rayons des grandes surfaces, les emballages souples sont le plus souvent composés de papier/aluminium ou plastique/aluminium afin de protéger le produit et servir de barrière. Des couplages qui rendent les emballages non recyclables dans le circuit de collecte existant ou au mieux partiellement recyclables.

Ce nouvel emballage en papier 100 % recyclable disposera d’une large palette de propriétés barrières.

Le Lab3P, qui développe ce projet, est un laboratoire de recherche créé par l’entreprise Malengé, spécialisé dans le packaging souple, et le Centre Technique du papier (CTP).

Soutenu par l’Agence nationale de la recherche (ANR), le laboratoire bénéficie d’un budget de 900 000 euros sur trois ans. Inauguré en novembre 2016, il réunit 15 ingénieurs et 8 techniciens.

"L’enjeu scientifique sera de développer, par procédé additif ou traitement de surface, une couche ou un traitement de matériaux aux propriétés filmogènes et barrières suffisantes", expliquent les concepteurs du projet.

Le support doit également répondre aux contraintes de production des industriels et aux contraintes économiques du marché.

Les nouveaux emballages souples seront commercialisés par Malengé Packaging. Un premier produit est attendu courant 2017.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise