Léonce Deprez (62) se transforme pour s'adapter aux marchés

Léonce Deprez va améliorer son organisation opérationnelle, réduire ses calages et développer son offre sur des tirages magazines plus petits.

Le

L'imprimerie familiale Léonce Deprez, spécialisée dans l'impression des magazines et catalogues moyens tirages et fondée en 1922, est en plein changement. Prochainement, les activités impression du rotativiste du Pas-de-Calais seront regroupées sur un seul site, un déménagement qui s'accompagne de plusieurs investissements dont une rotative Komori.

Une organisation améliorée

Léonce Déprez qui emploie une centaine de salariés et réalise 35 millions d'euros de chiffre d'affaires compte deux sites de production, l'un à Wancourt à Arras dans un bâtiment de 6 500 m² et un autre à Ruitz. Fin juin, le site d'Arras accueillera toutes les activités print du groupe et Ruitz sera dédié au façonnage.

En octobre dernier, ce déménagement avait fait l'objet de négociations avec les salariés (lire Salariés et direction trouvent un accord).

Les objectifs sont d'optimiser la production tout en renforçant la réactivité et la flexibilité du groupe. "Nous nous transformons pour nous adapter aux contraintes du marché, pour avoir une meilleure organisation opérationnelle", spuligne Léonce-Antoine Deprez, directeur général.

Réactivité, productivité et flexibilité accrues avec la nouvelle rotative Komori S38

La concrétisation de ce déménagement mûri depuis un an est l'arrivée le 15 juin d'une nouvelle presse rotative, une Komori S38 16 pages dans l'atelier de Wancourt. Cette presse offset bobine-bobine qui entra en production un mois plus tard remplace la machine de Ruitz qui date de 2003.

"La Komori a un calage ultra rapide avec encrage en boucle. Elle nous permettra de faire des revues à partir de 4000 exemplaires (contre 6000-8000 actuellement, ndlr), explique Léonce-Antoine Deprez. Nous allons aussi pouvoir produire plus vite : avant nous étions sur une machine à 30 000 exemplaires heure et la nouvelle va rouler à 50 000. Et cela va nous permettre d'aller chercher de nouveaux clients sur des marchés à plus petits tirages."

L'usine de Wancourt comptera trois rotatives (une 16 pages de Komori, une 32 pages de Komori et une 48 pages de Goss), une presse feuille Man Roland avec vernis acrylique, une presse numérique Versant de Xerox et une vernisseuse UV.

Le parc façonnage renforcé

Côté façonnage, une nouvelle chaîne dos piqués va prendre place à Ruitz. L'atelier comptera alors trois chaînes de dos piqués, une de dos carré et deux machines de mise sous film.

Et l'imprimeur a également le projet d'agrandir la taille de son site d'impression.

Plus d'infos sur la société Imprimerie Leonce Deprez
Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Imprimerie Leonce Deprez dans le classement de l'imprimerie
IMPRIMERIE LEONCE DEPREZ recrute
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO