L'imprimerie du journal l'Alsace bientôt fermée ?

Le Crédit Mutuel, propriétaire du quotidien, a annoncé vouloir fermer le site d'impression d'ici le premier semestre 2018.

Le

Vive inquiétude au centre d’impression du journal l’Alsace à Mulhouse. L’imprimerie pourrait bientôt fermer ses portes, menaçant 70 emplois.

Le Crédit Mutuel, propriétaire des quotidiens l’Alsace et Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA), a annoncé début septembre son intention de fermer le site d’impression à plusieurs représentants du personnel Filpac-CGT des deux journaux.

La fermeture de l’imprimerie pourrait intervenir avant la fin du premier semestre 2018, a précisé Philippe Carli, chargé pour le Crédit Mutuel de la restructuration de la presse alsacienne et du projet de fermeture du site. 

Dans un tract publié le 1er septembre, les délégués Filpac-CGT des DNA et du journal l’Alsace ont indiqué s’opposer "fermement" à la destruction de leur outil de travail.

"La Filpac-CGT se positionne, au contraire, sur le terrain du développement des deux journaux, de leur modernisation rédactionnelle et technique, pour mieux répondre aux attentes du lectorat tout en pérennisant les emplois."

Un développement qui, selon le syndicat, passe par la pleine utilisation de tous les outils de production afin de dégager des ressources nouvelles. 

La Filpac-CGT appelle les salariés à une journée d’information et de mobilisation le 12 septembre prochain en marge des manifestations contre les ordonnances Macron sur la loi Travail.

Regroupement des impressions dans plusieurs titres de presses

Après la fermeture de l’imprimerie du journal l’Alsace, le quotidien devrait être imprimé sur les rotatives des DNA, soit 220 exemplaires imprimés quotidiennement. Un regroupement qui permettrait 6 millions d’euros d’économie par an.

Ce type de regroupement est déjà à l’œuvre dans d’autres titres du groupe. Le Républicain Lorrain sera bientôt imprimé sur les rotatives de l’Est Républicain et le Bien public à l’imprimerie du Progrès.

Si l’imprimerie de l’Alsace devait effectivement fermer ses portes, il n’y aurait plus de rotatives dans le Haut-Rhin.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO