Hélio Charleroi : il faut trouver un repreneur

L'imprimerie Hélio Charleroi, installée à Fleurus en Belgique, possède des grandes capacités de production, intéressantes pour un industriel important.

Quel repreneur pour Hélio Charleroi ? La faillite de l’imprimerie Hélio Charleroi, installée à Fleurus en Belgique, a été prononcée lundi 28 janvier. Elle met en péril l’emploi de 180 salariés (160 ouvriers et 20 cadres).

Ce qui a été qualifié par un syndicaliste de "catastrophe sociale" est la conséquence, selon la direction d’une baisse générale des volumes d’impression en Europe, de la surcapacité structurelle, de la concurrence sur les prix, et des hausses des prix du papier. D’après elle, l’activité n’est plus viable vu les conditions actuelles du marché.

L’imprimerie Hélio Charleroi appartient au groupe Circle Media Group (anciennement CirclePrinters) qui possède 26 sites d’impression dans 10 pays européens, dont le français CPI depuis cet été.

Trouver un industriel important comme repreneur

Les curateurs ont désormais pour mission de trouver un repreneur pour l’imprimerie.

« Il faut un industriel important, avec un portefeuille clients car les capacités de production d’Hélio sont importantes et que ce sont les grands tirages de 100 ou 200 000 exemplaires qui seront intéressants pour un repreneur », explique Marc Moreau, permanent syndical CNE, dans le journal belge La Libre.

Avant cela, ils doivent faire un diagnostic de l’entreprise comprenant un état des lieux du matériel. L’imprimerie possède un équipement de point, avec notamment deux presses d’héliogravure de 4,32 mètres de large.

Hélio Charleroi est spécialisée dans l’impression en héliogravure pour des magazines et imprimés publicitaires, catalogues, cahiers de presse, revues, etc. pour grands tirages.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...