Le périple exceptionnel de cuves de cuisson, de la Finlande au papetier Burgo Ardennes

Un convoi long de plus d'un kilomètre, préparé depuis un an, et qui a nécessité chaque nuit une cinquantaine de personnes, dont des chauffeurs, des convoyeurs et des policiers.

Un investissement de 32 millions d’euros

Les six nouvelles cuves de cuisson de la papeterie Burgo Ardennes, à Virton en Belgique, sont arrivées à bon port jeudi 16 mai après un long périple par bateau suivi d’un convoi exceptionnel de six camions roulants à une vitesse maximale de 4 km/h !

L’usine de Burgo Ardennes, qui fabrique de la pâte à papier et du papier, a investi 32 millions d’euros dans de nouvelles cuves plus écologiques. Fabriquées en Finlande, les cuves ont été acheminées par bateau jusqu’au port de Rotterdam, puis en péniche jusqu’à Amay, en Belgique. Les derniers 150 km ont été effectués en camion.

Un an de préparation pour le voyage

Il a fallu six camions, dont cinq de 27 mètres de long, 7,50 mètres de haut et 6,30 mètres de large, pour transporter les pièces. Philippe Belin, le responsable de Belin Transports, explique dans le journal belge La Dernière Heure, que les camions ne pouvaient rouler à plus de 4 km/h et seulement entre 21h et 6h du matin.

Un convoi long de plus d’un kilomètre, préparé depuis un an, et qui a nécessité chaque nuit une cinquantaine de personnes, dont des chauffeurs, des convoyeurs et des policiers.

L’usine de Virton, autrefois Cellulose des Ardennes, a été reprise par le groupe Burgo en 1994. En 2016, le site avait déjà investi dans une nouvelle chaudière à gaz pour un montant de 9 millions d’euros.

Le site, qui emploie plus de 700 employés, produit chaque jour environ 1 400 tonnes de papier en feuilles et bobines destinées principalement aux imprimeries.

Le groupe italien Burgo dispose de onze usines en Italie et une en Belgique et réalise un chiffre d’affaires d’environ 2 milliards d’euros.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...