Brèves / Les petites infos de l'industrie des arts graphiques - 23 août 2019

Un éditeur lyonnais en liquidation, la croissance numérique de l'ex-imprimerie nationale, un emballage biodégradable à base de cactus... l'actualité en bref.

L’éditeur lyonnais InterMédia en liquidation judiciaire

InterMédia, éditeur lyonnais spécialisé dans les médias, le marketing et la communication, a été placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Lyon le 4 juillet 2019. Fondée par Jacques Simonet il y a 37 ans, la société éditait un hebdomadaire, un guide annuel, un site internet et des conférences thématiques. D’après un communiqué publié par l’entreprise, l’éditeur n’a pas « trouvé de solution à ses problèmes de trésorerie récurrents depuis trois ans, amplifiés cet été ». InterMédia souligne une « conjoncture économique défavorable ». Jacques Simonet évoquait néanmoins début juillet une éventuelle reprise à la rentrée, appuyée par un groupe de presse. À suivre…

In Groupe (ex-Imprimerie Nationale) continue sa croissance numérique

L’ex-Imprimerie Nationale est en négociations exclusives pour acquérir Surys, référence mondiale dans les solutions optiques de sécurité, leader sur le marché de la sécurisation des documents et pionnier de l’authentification opto-digitale, en vue de son acquisition. Après l’intégration des puces électroniques en 2006, des données biométriques en 2008, et du rachat des technologies identité et biométrie du groupe Thalès en 2017, In Groupe s’apprête à consolider sa position de référence présent en France et à l’international sur les marchés de l’identité, de la traçabilité et du bancaire, des composants de sécurité aux solutions numériques et biométriques.

Un emballage plastique biodégradable à base de cactus

Une chercheuse mexicaine a mené des recherches pour fabriquer des emballages plastiques biodégradables à partir du jus de la pulpe de cactus (figuier de barbarie). Elle espère pouvoir produire à l’avenir ce plastique à grande échelle alors que le Mexique a interdira en 2021 les pailles, assiettes, couverts, et ballons en plastique jetable et non biodégradable. Les sacs en plastique seront quant à eux interdits au Mexique dès 2020.

Figuier de barbarie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Rhône
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...