Un programme de recherche pour accélérer l'innovation dans le papier-carton

Jean Hornain, Directeur Général de Citeo et Gilles Lenon, Directeur Général du CTP

Pour devenir une alternative efficace au plastique, le papier-carton doit se doter de nouvelles propriétés tout en conservant ses vertus environnementales et sa recyclabilité.

Le Centre Technique du Papier (CTP), dont l’une des missions est de transformer des projets scientifiques en réalité industrielle et économique, et Citeo, ont annoncé la signature d’une "convention pluriannuelle sur l’emballage papier-carton".

Jean Hornain, directeur général de Citeo et Gilles Lenon, directeur général du Centre Technique du Papier, ont signé une convention de partenariat à hauteur de 1,8 million d’euros pour la période 2019-2022.

Ce partenariat se donne pour objectif d’accélérer l’innovation sur l’emballage papier-carton, et à terme d’industrialiser de nouvelles solutions. Les grands axes de recherches seront la recyclabilité, l’allègement et les propriétés barrières, ont indiqué les deux organismes dans un communiqué commun.

« Perçu comme une alternative en devenir notamment face à la difficulté de recyclage de certaines résines plastiques, le papier-carton doit se doter de nouvelles propriétés. Il doit être plus performant tout en conservant ses vertus environnementales et sa recyclabilité. »

Citeo et le CTP ont précisé les différents thèmes de recherches : l’amélioration de la recyclabilité des emballages papier-carton aux propriétés renforcées sans autre matériau ajouté ; le développement des propriétés barrières (résistance à l’eau, à l’air, au gras…) tout en préservant la recyclabilité ; l’aptitude au contact alimentaire de ces nouvelles solutions ; l’allègement des emballages pour économiser les coûts et la matière première ; le développement de solutions durables face aux nouveaux enjeux sanitaires.

Créé suite à la fusion-absorption des deux organismes dédiés au tri et à la gestion des déchets Eco-Emballages et Ecofolio, Citéo état l’été dernier au cœur d’une polémique lancée par l’association citoyenne et indépendante Zero Waste. L’organisme était pointé du doigt pour ses incohérences dans sa politique d’écoconception suite à sa position, d’après Zéro Waste, pour le plastique à usage unique.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...