Un projet pour sauver les trésors de l'ancienne imprimerie Pam

Locaux de l'ancienne imprimerie Pam à Brest (29)

L'ancienne imprimerie Pam, installée à Brest, abrite encore dans ses murs l'une des plus importantes collections de pierres lithographiques en France.

À Brest, un projet participatif a été lancé pour sauvegarder les trésors de la lithothèque de l’ancienne imprimerie Pam.

La Pam, qui a été liquidée fin 2017 après une histoire de 90 ans, abrite encore aujourd’hui dans ses locaux une impressionnante collection de pierres lithographiques.

Installée dans le sous-sol de l’ancienne imprimerie, la collection est considérée, avec celle de l’Imagerie d’Épinal, comme l’une des plus importantes en France. En plus des pierres, elle comprend des affiches, des casses typographiques et des machines.

Une enveloppe de 500 000 euros

Lancé par la ville de Brest, le « Budget participatif de Brest » alloue une enveloppe de 500 000 euros pour « permettre l’émergence de projets d’intérêt général, imaginés et réalisés par les habitants », explique Thierry Fayret, adjoint au maire, dans le quotidien Ouest France.

Après une sélection et un premier vote, un vote final où le public aura la possibilité de soutenir cinq projets différents aura lieu en janvier.

Le porteur du projet visant l’imprimerie Pam, un particulier, a pour objectif de proposer une découverte ludique et interactive de ce passé industriel récent, et de ses trésors historiques.

Sur le site internet « Budget participatif de Brest », il explique son idée dans les grandes lignes :

« Le projet s’articule autour d’espaces d’expositions et d’ateliers de réalisation. Les espaces d’exposition sont consacrés à la mise en valeur du matériel, des réalisations et des outils liés à l’imprimerie brestoise telles les pierres (la PAM ayant sans doute la plus grande collection nationale de ces pierres de labeur), mais également les collections de caractères de plomb et certaines machines. Les ateliers quant à eux accueilleraient les visiteurs, les étudiants ou scolaires pour des réalisations concrètes au moyen de ces anciens procédés d’impression. »

Fondée en 1928, l’imprimerie Pam avait comme activité l’imprimerie, la papèterie et l’emballage. L’atelier typographique installé au sous-sol datait des années 1930. Il était spécialisé dans l’impression d’étiquettes de vin et de boites de conserve pour les négociants de la région.

Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...