La Maison Ruinart innove sur le marché des coffrets et étuis

Elle a mis au point un packaging écoconçu 9 fois plus léger et engendrant 60 % de carbone en moins que le précédent coffret.

Deux ans de travail ont été nécessaires à la maison de champagne pour créer ce nouveau packaging qui doit "révolutionner le marché des coffrets et étuis". La Maison Ruinart, filiale de LVMH, a dévoilé aujourd'hui le nouvel étui qui remplacera les coffrets existants de la maison de champagne qui sont composés de carton, papier et plastique recyclé thermoformé.

Fabriqué à partir de fibres naturelles de bois, l'emballage "seconde peau" est écoconçu, sans plastique et 100 % recyclable. Présenté au public lors du salon Vivatech (du 11 au 13 juin 2020 à Paris), il remplacera les étuis standards sur le marché en Europe de l'Ouest à partir du 4e trimestre.

Pour concevoir ce nouvel étui, la maison a travaillé avec son fournisseur habituel  le fabricant italien d'emballages de luxe Pusterla 1880 qui s'est associé au papetier anglais James Crooper. Sept prototypes ont été nécessaires pour arriver à l'étui final qui intègre plusieurs innovations technologiques dans le travail du papier.

Le nouvel étui est 9 fois plus léger que le précédent coffret et réduit de 60 % l'empreinte carbone par rapport à l'actuelle génération de coffrets Ruinart, selon la méthode Bilan environnemental des emballages (BEE) de l'Ademe.

Moulé à la forme du flacon, de manière monobloc, l'emballage souligne la forme emblématique de la bouteille de champagne tout en préservant le liquide.

Son touché brut est une référence aux Crayères, les caves historiques de la maison classées au patrimoine mondial de l'Unesco. "La mise au point de cette texture rappelant la craie est une performance technologique par la finesse et la profondeur de ses détails embossés" précise la maison.

Et bien sûr, la maison a soigné les détails : grâce à une découpe au jet d'eau sous pression, les contours de la coque ne présentent pas la marque du moulage. Ce procédé de découpe a été spécialement développé pour Ruinart.
Le système de fermeture se fait par bouton pression directement moulé sur l'écrin.

Les initiales du fabricant sont également moulées dans la masse. Une étiquette imprimée complète le packaging.

"Délaissant les codes visuels et les formes attendues des coffrets utilisés en Champagne, cet étui seconde peau est en rupture avec l'offre traditionnelle de sa catégorie : il incarne la vision de la Maison Ruinart d'un luxe contemporain plus durable, et qui ambitionne de devenir une source d'inspiration pour d'autres acteurs," indique la Maison Ruinart.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...