Point de vue / "Nos emplettes sont nos emplois" prévient Jean-Paul Maury

Jean-Paul Maury, PDG de Maury Imprimeur © Maury Imprimeur

Un civisme industriel est nécessaire pour sauver les emplois en France selon le dirigeant du groupe.

Si le chiffre d'affaires du groupe Maury Imprimeur a baissé sur les cinq premiers mois de l'année 2020 en raison de la crise sanitaire, Jean-Paul Maury, le PDG du groupe de 130 millions d'euros, souligne une initiative remarquable qu'il espère voir se généraliser et qui pourrait inverser la tendance.

"Nos usines ont toujours produit pendant les trois derniers mois et nous avons servi sans un seul jour d'arrêt nos clients. Certes, quelques rotatives ont été stoppées du fait notamment de la non-distribution des flyers destinés aux grandes surfaces qui a duré du 14 avril au 25 mai", nous indique l'imprimeur basé dans le Loiret. "Notre chiffre d'affaires global des cinq premiers mois de 2020 est en récession de 20 % par rapport à mai 2019, ce qui est non négligeable. La reprise sera longue pour retrouver l'activité de 2019…"

Et l'un des premiers signes positifs post-confinement est venu d'un groupe de la grande distribution, Système U qui a décidé d'arrêter sa production de prospectus à l'étranger afin de soutenir les industriels français (lire Les magasins U rapatrient l'impression de ses prospectus en France). 14 imprimeries françaises ont ainsi vu de nouvelles commandes affluer de ce donneur d'ordre, dont Rockson Nouvelle, située à Rognac dans les Bouches-du-Rhône dont nous vous avions parlé et Maury.

"Puisse cet exemple être suivi par d'autres donneurs d'ordres…"

"Un grand donneur d'ordre qui choisit de revenir sur le marché, c'est rare de voir ça. Ce magnifique exemple mérite d'être signalé haut et fort, applaudit Jean-Paul Maury. Cette enseigne défend l'emploi pour que la France s'en sorte. C'est un civisme industriel. Il faut que les capitaines d'industrie se réveillent pour relancer l'économie !"

"Puisse cet exemple être suivi par d'autres donneurs d'ordres… Nos emplettes sont nos emplois ! ajoute-t-il. Évitons d'avoir des chômeurs et donnons à notre pays la chance de se moderniser pour retrouver des spécialités industrielles et du savoir souvent anéanti par des concurrences étrangères bien destructrices d'usines françaises… donc d'emplois…"

Et l'imprimeur s'adresse en particulier aux éditeurs de livres. Il espère que l'aide "consistante" qui leur a été donnée par l'État les incitera à faire travailler les imprimeurs nationaux.

Il ajoute : "Merci à tous nos clients qui achètent français et qui participent à l'effort national si nécessaire pour aider notre pays, en réduisant aussi les nuisances de transport, ce dont le climat a tant besoin !"

"Nous remercions le grand nombre des membres très motivés de notre personnel qui ont aidé à servir nos clients pendant cette période traumatisante et à risque. Nous souhaitons à nos clients de retrouver leur dynamisme et leurs ventes et les remercions de leurs confiances." 

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...