Confidentiel - Deux offres entre les mains de Stora Enso

Si aucun repreneur n'est accepté, le PSE prévoit le licenciement des 350 salariés dès septembre.

En février, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, avait parlé de trois offres pour reprendre la papeterie Stora Enso de Corbehem dans le Pas-de-Calais.
"S'il y a une reprise, le plan social s'arrête. Notre objectif est de faire en sorte d'arrêter la procédure pour que les gens gardent leur travail", avait assuré le ministre.

A l’heure actuelle, selon nos informations, Stora Enso a entre les mains deux offres de reprise. Des offres déposées sur la table de la direction fin mars. L’une émanerait d’une entreprise française et l’autre d’une société russe.

Le groupe finlandais avait annoncé en octobre 2012, son intention de vendre son usine de Corbehem, dans le cadre d'un vaste plan de restructuration. En janvier 2014, il annonçait que faute de repreneur, le site fermerait en juin. Finalement si aucune offre n’est acceptée, les 350 salariés seront licenciés à partir de septembre.

Plus d'articles sur les chaînes :

Pas-de-Calais
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...