Nouvelle grève à l'imprimerie des timbres de Boulazac (24)

Début février, un tiers du personnel avait déjà fait grève.

Le

La CGT a déposé un préavis de grève pour aujourd'hui à l'imprimerie des timbres Phil@poste Boulazac, située près de Périgueux en Dordogne.

Le 4 février, 155 salariés sur les 420 que compte l'institution chargée de l'impression des timbres postaux et fiscaux, avaient déjà cessé le travail, répondant à l'appel de la CGT, Sud et CFDT.  

Comme au mois dernier, la CGT proteste contre la révision du régime de travail. Le syndicat dénonce la remise en cause, par la direction, d'un accord de 2007 portant sur les horaires des salariés. Cet accord est une dérogation permettant d'organiser le travail 24 heures sur 24 en fonction de la charge de travail.

Mais la direction souhaite faire quelques changements. Concrètement, dans certains services, les équipes de nuit travaillent actuellement 10 heures. Après quatre semaines travaillées, elles bénéficient d'une semaine de repos. La direction souhaiterait passer à une base de huit heures par nuit.

La semaine de repos compensateur n'aurait alors plus lieu d'être et augmenterait les horaires des équipes de jour.

Ce mouvement de grève intervient le jour de la visite à Boulazac de Nicolas Routier, responsable du service à domicile, courrier et colis de La Poste et également directeur général adjoint du groupe. 

 

(Crédit photo : Google Street)

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO