Résultats annuels - KBA, les chiffres 2014

Le constructeur présente un chiffre d'affaires en légère hausse.

Kœnig & Bauer AG (KBA) a présenté ses résultats annuels pour l'exercice 2014.

Avec 1,10 milliard d'euros, le chiffre d'affaires 2014 du constructeur allemand se situe dans la fourchette haute des prévisions. En 2013, il s'élevait à 1,09 milliard d'euros.

La réorganisation débutée l'année dernière montre ses premiers effets positifs. Le résultat opérationnel s'établit à + 14,1 millions d'euros, dépassant nettement le chiffre annoncé l'année dernière en dépit de nouvelles charges exceptionnelles (10,0 millions d'euros). Avec respectivement +5,5 millions d'euros et +0,3 millions d'euros, le résultat avant impôts (EBT) et le résultat consolidé dépassent eux aussi les prévisions.

Mais, la hausse des commandes dans le secteur feuilles n'a pas pu compenser le recul dans le secteur rotatives et machines spéciales. 

Le résultat des nouvelles ventes 2014 s’est établi à 956,9 millions d'euros, en baisse de 5,5 % à l'année précédente.

Résultat du secteur des rotatives et machines spéciales

Le marché de l'impression de journaux et d'édition conjugué à un ralentissement de la demande dans l'impression fiduciaire s'est traduit par une baisse des commandes de 14,2 % par rapport à l'année précédente (pour atteindre 346,8 millions d'euros). Et le chiffre d'affaires de ce secteur a reculé de 3,5 %.

Résultat du secteur des machines feuilles

En revanche, l'évolution dans le secteur feuilles est "particulièrement réjouissante" : les prises de commande ont pu progresser légèrement (de 608,0 à 610,1 millions d'euros) par rapport à 2013, et ce à contre-courant du secteur. Le groupe estime que ce bon résultat est dû à sa position dans l'impression de boîtes pliantes et sur métal. Le chiffre d'affaires feuilles a augmenté de 3,3 % pour atteindre 590,6 millions d'euros.

KBA dans le monde

En comparaison avec 2013, le chiffre d'affaires sur le marché allemand a reculé de 8,3 %, le taux d'exportation passant ainsi de 82,1 à 83,6 %.
Les livraisons dans le reste de l'Europe ont progressé de 30,1 à 35,5 %.
L'Amérique du Nord a contribué à hauteur de 10,7 % au chiffre d'affaires contre 12,8 % l'année précédente.
Les marchés émergents d'Amérique latine et d'Afrique ont légèrement dépassé le niveau habituel avec une part de 13,5 %.
Le chiffre d'affaires de la région Asie/Pacifique est en repli, du fait de l'infléchissement de la croissance chinoise et de la faible conjoncture thaïlandaise, passant de 27,4 à 23,9 %.
La Chine reste malgré tout le principal débouché.

Les effectifs de 2013 à 2016

Fin 2014, KBA employait 5 731 salariés, soit 678 de moins que fin 2013. Hors apprentis, stagiaires et salariés déjà en disponibilité, les effectifs descendent à 5 114. Ce chiffre devrait s'approcher des 4 500 salariés d'ici la fin 2016.

Perspectives pour 2015

Compte tenu des nombreux facteurs impondérables pour l'économie mondiale, KBA ne table pas sur une croissance générale du marché des machines d'imprimerie en 2015.

Pour la direction, le potentiel de croissance réside surtout dans l'impression numérique et l'impression d'emballage.

En ce qui concerne le numérique, KBA va se concentrer sur les applications utilisant des matériaux délicats et une gamme large de supports imprimables.

Le constructeur attend par ailleurs les premiers effets positifs de son partenariat avec HP pour le développement en commun d'une presse jet d’encre pour l'impression numérique sur carton, la presse HP T1000 Simplex Color Inkjet.

Si le contexte économique reste à peu près stable, le directoire vise pour l'exercice 2015 un chiffre d'affaires consolidé supérieur à 1 milliard d'euros et escompte une amélioration du résultat par rapport à 2014, avec une marge bénéficiaire avant impôt atteignant jusqu'à 2 % du chiffre d'affaires.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...