Un autre Français rejoint Cimpress (Vistaprint) !

Mais où va s'arrêter Cimpress ?

Parmi la longue liste d'entreprises rachetées par l'Américain Cimpress - Vistaprint - ces deux dernières années, se trouve le Français Exagroup, propriétaire d'Exaprint l’imprimeur des imprimeurs, qui a rejoint le groupe fin février. Désormais, il faut ajouter un autre Français à la maison mère de Vistaprint : la société EasyFlyer.

Créée en 2009 par Fabien Prêtre, cette imprimerie en chambre basée à Orléans dans le Loiret est spécialisée dans les produits imprimés discount vendus en ligne et affiche un chiffre d'affaires de 5 millions d’euros pour 2014.

Fabien Prêtre, son PDG, s'est exprimé hier soir, avant l'annonce officielle de Cimpress, sur les réseaux sociaux.

Très ému, fier et excité de rejoindre l'une des plus belles réussites mondiales de l'ecommerce, il rappelle des chiffres qui tournent le vertige. Cimpress c'est "1.3 Milliards de $ de CA (chiffre d'affaires, NDLR), 1.3 Millards de budget R&D, + 80 millions produits personnalises, + de 200 brevets IT, 5.5 milliards de cartes de visites business, 4 millions de supports marketing, + de 100 000 m2 de production, + de 16 millions de clients, 19 bureaux répartis dans le monde" (sic).

Il souligne également que son service "connaît une croissance de 100% par an... depuis 4 ans".

Ce rachat, "une Disney Story", ‬devrait permettre à EasyFlyer de garder son indépendance. D'après lui : "De très grandes marques - les leaders généralement de beaucoup de pays dans le monde, ont déjà rejoint CIMPRESS. Avec une stratégie qui nous a beaucoup plu : chaque marque est autonome, et indépendante sur sa stratégie (un peu comme les marques Audi, Skoda, Seat, Porsche, Lamborghini,... dans le groupe Volkswagen) mais peut, si elle le souhaite, bénéficier de synergie et des économies d échelle au niveau mondial. Ainsi... nous gardons notre agilité, notre souplesse,... tout en bénéficiant du soutien du N°1 mondial et toute la family"

Depuis l'an dernier, Cimpress a racheté le spécialiste norvégien en produits photo FotoKnudsen, la société italienne Pixartprinting présente en Italie, France et Espagne, le néerlandais People & Print Group, le Français Exagroup et Druck und Handelsgesellschaft (druck.at), l'une des principales d'imprimeries en ligne d'Autriche.

Ces rachats successifs doivent permettre à la maison mère de Vistaprint de mettre en place une grande plate-forme web-to-print commune à plusieurs marques.

Plus d'articles sur les chaînes :

Loiret
Réagir à cet article :
Pierre Crispy - 19 Avril 2015
Les groupes d'imprimerie mangent les groupes. Il n'y aura bientôt plus de petites imprimeries en France et encore moins de moyennes. C'est la mort assurée pour notre belle profession. Je n'aime pas du tout ça, mais le rouleau compresseur est lancé et rien ne peut l'arrêter. Heureusement pour moi, je suis retraité depuis 2007, mais ça me fait mal au c?ur pour les actifs des arts graphiques qui voient le nombres d'emplois diminuer de jour en jour.
Daniel Meire - 29 Mai 2015
JE SUIS D'ACCORD AVEC PIERRE CRISPY...TOUT CELA EST UNE MISERE... JE PENSE QUE CHARLES DE GAULLE OU QU'IL SOIT, LUI QUI DEFENDAIT NOTRE PATRIE...DOIT SE SENTIR BIEN MAL...
Ajouter un commentaire...