Portrait du marché de la PLV en 6 points

Les secteurs, les matériaux, les clients, l'exportation... le dernier rapport de Popai dresse un portrait complet du secteur de la publicité sur le lieu de vente.

Le

Popai, l'association des professionnels de la publicité sur le lieu de vente (PLV), vient de publier son étude annuelle du marché. Mené par l’Institut Harris Interactive, ce rapport a été réalisé par questionnaire auprès des fabricants et éditeurs de PLV, adhérents ou non à Popai France.

Les trois types de clients

La majorité des clients sont des annonceurs. Le chiffre d'affaires généré par leurs commandes est en hausse passant de 66 % en 2013 à 73 % en 2014. La PLV représente 3,9 % de leurs dépenses de communication.

Le deuxième client de la PLV sont les distributeurs qui représentent 17 % des ventes.

Suivent les agences de communication dont leur commande ne compte plus que pour 6 % du chiffre d'affaires contre 13 % en 2013.

Les matériaux les plus utilisés

Carton et papier sont les matériaux utilisés qui apportent le plus de chiffre d'affaires avec 31 % des ventes.

Ensuite viennent les multi-matériaux avec 24 %, et les matières plastiques 16 %.

Le digital représente 14 % du chiffre d'affaires, évoluant peu sur ces trois dernières années.

Les trois grands secteurs de la PLV

Les secteurs de la beauté et de l’alimentaire restent les secteurs dominants du marché de la PLV.

L’activité qui regroupe parfums, beauté, soins, hygiène et coiffure, représente 31 % du chiffre contre 25 % en 2013. Et le secteur alimentation/boissons qui représente, comme l’année dernière, 17 %.

Le troisième à monter sur le podium est la santé et la pharmacie avec 13 % contre 9 % en 2013.

Les secteurs d'activités de la PLV en 2014 (détail de l'infographie de Popai et CommLC).

La durée des installations

Ce sont les installations permanentes – plus de 6 mois – qui génèrent le plus de chiffre d'affaires avec 43 % du montant des ventes des installations contre 33 % en 2013.

Puis ce sont les PLV temporaires – matériel mis en place en point de vente moins de 2 mois – à 37 % contre 41 % en 2013.

Et les semi-permanents, les mises en place en point de vente entre 2 et 6 mois, représentent 20 % des installations contre 26 % un an auparavant.

La part de la sous-traitance

74 % des entreprises sondées déclarent sous-traiter une partie au moins de leur production. Ce pourcentage est en forte augmentation par rapport à l’année passée 56 %.

La soustraitance représente 44 % de leur CA, une part stable par rapport à l'année précédente.

24 % des achats de sous-traitance sont effectués à l’étranger, dont 39 % en Asie puis 36 % en Europe de l'Est.

L'export dans le chiffre d'affaires

46 % des interrogés ont exporté en direct leurs productions en 2014 contre 50 % en 2013.

Ces exportations de marketing point de vente représentent 23 % du chiffre d'affaires des acteurs du marché, un pourcentage stable par rapport à l'année précédente.

Reportage : Marché de la PLV

Comment les professionnels perçoivent le marché de la PLV

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Jean-Pierre Paquien 24 Juin 2015
Un portrait de la PLV en France

Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO