Le fabricant de PLV MasterPub (95) s'équipe en presse numérique Agfa

300 m2 de l'atelier sont en train d'être aménagés pour recevoir la Jeti Mira.

Fabricant de PLV et d’emballages de vente en carton et plastique, MasterPub, qui sous-traitait tout la partie impression, s'équipe de sa toute première presse numérique.

Basé à Saint-Ouen-l'Aumône dans le Val d’Oise, MasterPub dirigé par Jean-François Guitard attend sa première machine d'impression de production.

MasterPub conçoit et fabrique des PLV et des emballages de vente pour le secteur de la cosmétique et de la pharmacologie. Il a réalisé 3,2 millions de chiffres d’affaires en 2015 avec une équipe de 18 personnes et devait jusqu'ici sous-traiter l'impression.

Une sous-traitance réduite

"On était positionné sur des moyennes et grandes séries. Et il y a de plus en plus de petites séries auxquelles correspondent le numérique," explique Jean-François Guitard.

Jean-François Guitard poursuit : "Vu la rapidité et la qualité du numérique, le numérique est en train de supplanter à la fois la sérigraphie sur certaines quantités et l'offset sur d'autres quantités. Donc plutôt que de sous-traiter du numérique, des petites séries d'offset, des petites séries de sérigraphie, je préfère tout faire chez moi. Une machine va me permettre de tout faire. Même si ça ne va pas m'empêcher d'acheter de la sérigraphie et de l'offset en grosses quantité."

Le chef d'entreprise a choisi la presse numérique grand format Jeti Mira 2732 hight speed d'Agfa. La Jeti Mira est une table d’impression à plat en jet d’encre UV six couleurs plus blanc de 2,70 m de laize qui peut atteindre une vitesse d’impression de 227 m²/h. Elle gère des supports très variés et jusqu'à 5 cm d'épaisseur.

Cette machine devrait lui ouvrir des marchés sur les petites séries, et lui permettre de gagner encore plus en réactivité.

Qualité d'impression et accessibilité

Après avoir assisté à des démonstrations en Belgique, le pdg a été conquis par la Jeti Mira : "Nous l'avons trouvé très bonne en matière d'impression, mais aussi très accessible à la prod."

De plus, "cette machine est polyvalente. Et puis, derrière, il y a la puissance du groupe Agfa, au niveau développement et suivi – pour un premier investissement, c'est rassurant."

Après quelques aménagements nécessaires à son installation, la machine arrivera dans l'usine le 15 mars.

Jean-François Guitard a pris l'option vernis, dont il souhaite se servir en vernis sélectif et l'option blanc pour du blanc de soutien sur du plexiglas. Il se laisse la possibilité d'ajouter, selon les futures commandes, l'option roll-to-roll qui permettra d’imprimer sur une grande variété de supports souples.

Et pour conduire cette nouvelle presse, il cherche actuellement un conducteur pour être productif dès l'arrivée de la machine mi-mars.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Val-d'Oise
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...