Puf se lance dans l'impression à la demande avec l'Espresso Book Machine

Les Presses universitaires de France inaugurent leur nouvelle boutique parisienne dans laquelle l'Espresso Book Machine permet d'imprimer des livres à la demande en seulement quelques minutes.

La nouvelle librairie des Presses universitaires de France (Puf), qui ouvre ses portes le samedi 12 mars dans le Quartier latin à Paris, s’est dotée d’une Espresso Book Machine (EBM).

Connectée via internet à un catalogue d’ouvrages, l’EBM peut imprimer et relier n’importe quel livre à la demande, couverture incluse, en seulement quelques minutes. Les clients peuvent ainsi acquérir presque immédiatement un livre qui n’est pas en rayon parmi près de 5 000 titres du fonds et des nouveautés des Puf, ainsi que plusieurs millions de titres internationaux du domaine public.

Présentée par les Puf au Salon du Livre 2015, l’EBM a été créée par la société américaine On Demand Book il y a un peu plus de dix ans et est exploitée en France par le programme Ireneo, partenaire des Puf qui expérimente ce projet.

Six EBM, propriétés de l’IDEP, sont aujourd’hui implantées en France, dont cinq dans des centres de formation de la branche imprimerie : à Lyon (SEPR), Lille (Amigraf), Lisle d’Espagnac (CIFOP), Tours (Bayet-Cartif) et Strasbourg (Lycée Gutenberg). L’EBM de Paris, qui était jusqu’ici à l’École Estienne, a été installée dans la librairie des Puf.

Caractéristiques techniques de l’EBM

À partir d’un fichier PDF, l’EBM produit des livres aux formats 11x18cm à 20x28cm, de 40 à 800 pages en noir (un copieur Xérox D110 en noir a été choisi comme moteur d’impression des titres en littérature grise des PUF), en papier standard 89 g et couverture 255 g avec redimensionnement automatique des dos et page de garde personnalisée avec écriture manuscrite ou clavier.

Lancé en 2014 par l’Idep et l’Uniic, le programme Ireneo engage une réflexion collective sur les mutations du livre papier et l’avenir du livre imprimé à la demande. Il propose de déployer toutes sortes de livres papier à l’unité : livres rares ou épuisés, courtes séries, littérature sciences humaines et sociales, littérature indépendante, classiques de la littérature française libres de droits, etc. en extension des services des imprimeurs français. Un partenariat entre l’Idep, les imprimeurs, les éditeurs, les distributeurs et les libraires est en cours de réflexion pour un déploiement profitable à tous les acteurs de la filière.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...