La Tx300P-1800B, nouvelle imprimante textile de Mimaki

La Tx300P-1800B est compatible avec cinq types d'encres.

L'imprimante textile Tx300P-1800B avec courroie de transport du support est conçue pour les petites séries et gère de nombreux supports, même les textiles épais, fibreux, ultrafins ou élastiques.

Mimaki lance une nouvelle imprimante sur textile, la Mimaki Tx300P-1800B. Avec une laize de 1,8 mètre, cette machine est spécifiquement conçue pour les courtes séries de textiles ou vêtements imprimés, comme des échantillons et les commandes personnalisées.

Son système de transport par courroie aplanit le support textile et offre la possibilité d'imprimer facilement sur les matières extensibles. La Mimaki Tx300P-1800B imprime ainsi sur une grande diversité d'étoffes, telles que les matières texturées bouffantes, les tissus extrafins ou les tissus extensibles comme les tricots, grâce aux options de grand écartement des têtes d'impression qui préviennent les chocs au niveau de ces têtes. Elle atteint des cadences de 50 m2/h et peut imprimer jusqu'à une résolution de 1 440 dpi.

Cinq types d'encres différentes

La Tx300P-1800B est compatible avec cinq types d'encres, la Sb420, la Dd400, la TP400, la Rc400 et l'Ac400.

La Sb420, encre à sublimation à colorants, est conçue pour les textiles à base de polyester, que ce soit en impression directe ou sur un papier à sublimation en vue d'un thermotransfert. "Elles offrent un noir profond et intense, une grande longévité et un large espace chromatique", selon le constructeur.

La Dd400, encre en dispersion à colorants, est dédiée au polyester et micropolyester pour les tenues de sport, les textiles d'extérieur et d'intérieur et l'industrie automobile.

L'encre TP400, encre pour textiles à pigments, est parmi toutes les encres textiles de Mimaki, probablement celle qui offre le plus de flexibilité. Elle permet d'imprimer sur une grande diversité de textiles comme le polyester, le coton, la soie, la viscose ou la laine. De plus avec cette encre, un vaporisage ou un lavage ne sont pas nécessaires. L'utilisation d'un liant ou d'un primaire est toutefois conseillée pour obtenir la qualité exigée à la fois par les fabricants et les consommateurs.

La Rc400, encre réactive à colorants, convient pour imprimer sur la plupart des fibres naturelles, comme le coton, la soie et la laine. Cette gamme d'encres réponde aux normes de tenue à la lumière de l'industrie automobile, mais nécessite un pré/post-traitement des tissus pour éviter une décoloration ou un dégorgement des couleurs.

L'Ac400, encre acide à colorants, est destiné à la soie, la viscose et la laine. Elle demande également un pré/post-traitement. Elle produit "des couleurs vives et profondes dans l'ensemble de la gamme des nuances demandées par l'industrie de la mode et du vêtement, et offrent une bonne tenue à la lumière et au mouillé".

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...