Google donne 2 millions d'euros aux médias français

Répartition du deuxième tour de l'enveloppe du fonds Digital News Initiative octroyé en novembre 2016 par Google.

Ces subventions doivent aider la mise en place de projets numériques innovants dans la presse.

Google vient d'accorder 24,2 millions d'euros à 124 projets médias numériques en Europe qu'il juge innovants. Ces subventions sont octroyées par le fonds Digital News Initiative, créé il y a un an et doté d'une enveloppe de 150 millions d'euros. Ce fonds vise à encourager la réflexion sur la production de l'information en permettant aux médias européens d'innover et d'explorer les nouvelles possibilités du monde numérique.

Une première enveloppe de 27 millions d'euros avait été attribuée en février à 128 projets.
"Pour ce second cycle de financement, la notion de collaboration vient s'ajouter aux principaux critères définis dès la création du Fonds, à savoir l'impact, l'innovation et la faisabilité du projet", précise Google sur son blog officiel.

Ces 124 nouveaux projets ont été sélectionnés parmi plus de 800 dossiers en provenance de 25 pays européens.

Concernant la France, six projets ont été financés, pour un montant total de plus de 2 millions d'euros. Parmi ces six projets français, se trouvent le projet de Slate France qui doit développer une plateforme éditoriale basée sur les données permettant de produire de nouveaux indicateurs réguliers sur le monde actuel, celui du Parisien qui veut mettre au point un tableau de bord de données dont le but est de fournir aux lecteurs des services d'aide à la décision (qu'il s'agisse des transports, du divertissement, de la santé, etc.), Le Global Editor Network (GEN) qui ambitionne de devenir le premier hub mondial exclusivement dédié au data journalisme avec une plateforme de coopérations dédiée aux journalistes, programmeurs, graphistes, etc., et une plateforme de marché.

À noter, l'Allemagne est le pays le plus subventionné, avec plus de 5 millions d'euros d'aides.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...