2 millions d'euros de livres anciens et d'incunables volés à Londres

Parmi les livres volés, cette copie annotée de De Intensione et remissione formarum (1476-77)

Ont été dérobées des éditions rares des 15e et 16e siècles, dont un ouvrage de Copernic estimé à 250 000 euros.

Un cambriolage d’une ampleur exceptionnelle a eu lieu à Londres dans la nuit du 29 au 30 janvier. Les voleurs ont pénétré dans un entrepôt de l’ouest de la ville et sont repartis avec 160 livres anciens d’une valeur estimée à plus de 2 millions d’euros.

Parmi les ouvrages dérobés, se trouvait une édition du livre Copernic, Des révolutions des sphères célestes, estimée à 250 000 euros, ainsi que des éditions de Galilée et Newton, Léonard de Vinci et Dante (une édition de 1569 de La Divine Comédie). Il s’agissait principalement d’ouvrages datant des 15e et 16e siècles appartenant à plusieurs marchands de livres anciens.

Sur la piste d’un collectionneur

Interrogé par le Daily Mail, Brian Lake, membre de l’Antiquarian Booksellers Association, confie ne jamais avoir rien vu de semblable : "je n’ai jamais entendu parler d’un vol de cette ampleur pour des livres. C’est extraordinaire".

Les enquêteurs envisagent la piste d’un collectionneur. La rareté des ouvrages les rend quasiment invendables, même au marché noir.

Les livres étaient conservés dans l’entrepôt en prévision de la 50e Foire internationale des bouquinistes qui se déroule en Californie. D’après les enquêteurs, les cambrioleurs ont pu connaître l’emplacement des livres en piratant des emails.

Les voleurs étaient en effet extrêmement bien renseignés et se sont rendus immédiatement dans le bon entrepôt. Ils ont réalisé le vol dans des conditions particulièrement spectaculaires et professionnelles, pénétrant dans l’entrepôt par les fenêtres et descendant 12 mètres en rappel sans se faire repérer par les détecteurs de mouvements.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...