Les clients de l'imprimerie Delaroche continuent avec le groupe Burlat (12)

De G. à D., Henri Burlat, directeur commercial du groupe, Nadine Delaroche et Didier Burlat, pdg et fondateur du groupe Burlat.

Les deux fondateurs de l'imprimerie Delaroche souhaitaient arrêter leur activité sans pour autant délaisser leurs clients. C'est chose faite.

Basé à Onet-le-Château, dans l'Aveyron, le groupe Burlat, qui affiche un chiffre d'affaires de 6,4 millions d'euros et emploie une cinquantaine de salariés, a repris, en début d'année, le fonds de commerce d'une petite imprimerie, l'imprimerie Delaroche, permettant de sauvegarder sa clientèle fidèle acquise pendant près de 30 ans d'activité.

L'imprimerie Delaroche, située à Rignac dans l'Aveyron, a été fondée par Nadine et Joël Delaroche, jusqu'ici les dirigeants. L'entreprise d'impression possède une clientèle de particuliers, de PME, de collectivités locales et d'associations, au niveau régional et en région parisienne. Elle réalise un chiffre d'affaires de 300 000 euros avec un parc machine numérique, offset et grand format.

Fin 2016, l'imprimerie Delaroche a sollicité le groupe Burlat pour un rapprochement. Les deux fondateurs voulaient arrêter leur activité sans pour autant délaisser leurs clients. "Après 30 ans d'activité, nous avons souhaité, Joël et moi, trouver une solution pour continuer à les accompagner. Ce rapprochement permet à nos clients fidèles de se voir proposer de nombreux nouveaux services et produits dédiés à leur communication", explique Nadine Delaroche.

"Pour nous aussi, c'est positif, ajoute Henri Burlat, directeur commercial du groupe et fils du fondateur. Nous élargissons notre clientèle dans l'Aveyron et en région parisienne."

Il souligne : "Nous nous sommes beaucoup diversifiés (traitements de données, solutions logistiques, multimédia, etc. ndlr), mais l'imprimé reste notre cœur de métier. Cette opération permet de consolider encore un peu plus cette activité, même si nous n'avons pas une dynamique de croissance externe. Là, c'était plutôt une question d'opportunité. L'état d'esprit des dirigeants ainsi que l'ensemble de leur clientèle correspondaient à nos valeurs et à notre façon de travailler, des points qui étaient essentiels pour nous. C'est donc une clientèle qui s'intègre parfaitement à la nôtre."

L'assimilation se traduit aujourd'hui par une fusion commerciale : Nadine Delaroche accompagne le groupe Burlat dans le suivi des clients afin d'avoir un transfert d'information efficace et un accompagnement complet.

Plus d'articles sur les chaînes :

Aveyron
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise