Interview : Les 5 défis techniques que pose l'e-commerce au carton ondulé

Les industriels du carton ondulé doivent s'adapter au fort développement du commerce en ligne. Le président de Carton Ondulé de France, Bertrand Arnault, nous expose les innovations des concepteurs, transformateurs et imprimeurs qui doivent découler de ce nouveau type de marché.

Le

En 2016, le chiffre d'affaires de la vente en ligne a augmenté de 14,6 %. Ces ventes sur internet - qui représentent 4 % des parts de marché du carton ondulé - sont un axe de développements très important pour la filière du carton ondulé, selon l'association professionnelle Carton Ondulé de France. Mais cette forte croissance modifie les habitudes de production, de distribution et de consommation du carton de transport.
Le président de Carton Ondulé de France, Bertrand Arnault, nous détaille ces particularités et points de développements.

GraphiLine : Quels sont les points à repenser de l'emballage carton afin de l'adapter aux exigences de l'envoi des colis du commerce en ligne ?
Bertrand Arnault : Pour l'e-commerce, il est nécessaire de faire la chasse au vide pour optimiser la logistique (qui est un point essentiel de l'économie de l'e-commerce). Il faut donc imaginer des emballages qui puissent se réduire et s'adapter aux produits contenus dans les emballages, ou des développements de calages pour compléter l'emballage.

Il y a aussi la résistance de cet emballage. Contrairement aux circuits de distribution classique, le colis de l'e-commerce n'est pas mis sur une palette, il est soumis à de nombreuses manipulations (plusieurs dizaines), donc c'est une multiplication des risques de chutes et de chocs.

Et puis il y a tout ce qui touche à la traçabilité, la protection contre le vol. Ce matériau peut se prêter aisément, par exemple, à l'adjonction de puces RFID, à des technologies d'électronique imprimée, ou à des systèmes d'inviolabilité par des pliages qui font qu'il devienne impossible d'ouvrir de façon normale le colis.

Et puis nous avons à travailler sur le retour des colis au niveau de la conception. 70 % des internautes déclarent qu'ils achèteraient plus en ligne si le retour était facilité. De plus en plus d'emballages sont conçus pour, à la fois, être ouverts proprement et, à la fois, être refermés et réutilisés.

Le dernier point est la possibilité d'imprimer à l'intérieur de l'emballage. Cela nécessite un peu d'adaptation du processus industriel pour faire le marquage simple, extérieur, et l'impression de l'e-commerçant à l'intérieur. Cette impression permet d'avoir un effet waouh quand l'acheteur ouvre son colis.

Reportage : Le marché du carton ondulé boosté par la vente en ligne

L'essor de l'e-commerce, une opportunité pour les industriels du carton ondulé

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO