Plastique ou papier ? Le magazine National Geographic a choisi

Par mois, c'est l'équivalent de plus de 2,6 millions de sacs en plastique à usage unique qui est remplacé par du papier.

À l'été 2018, National Geographic Society qui édite le magazine National Geographic a lancé le programme mondial Planet or Plastic ?, encourageant à trouver des moyens de réduire la consommation de plastique. Il s'adresse aux citoyens, mais l'organisation scientifique et éducative l'applique aussi à elle-même.

Depuis juin 2018, les abonnés américains, anglais et indiens reçoivent le National Geographic protégé par une enveloppe en papier plutôt que sous film plastique. Ce changement à lui seul a permis d'économiser plus de 2,5 millions de sacs en plastique à usage unique chaque mois. 

Et à partir d'avril, c'est la version portugaise du magazine qui sera distribuée en boîte aux lettres dans une enveloppe en papier. L'utilisation de l'équivalent d'environ 150 000 sacs en plastique par an sera ainsi supprimée. 

"Le papier est une ressource naturelle, renouvelable, recyclable et entièrement biodégradable, avec des atouts difficiles à retrouver dans d'autres matériaux tels que le plastique", indique dans un communiqué le papetier portugais Navigator Company, qui a mis au point cette protection en cellulose.

La National Geographic Society souligne : "Nous sommes conscients que c'est la première étape, mais toutes les révolutions commencent par un premier geste".

Avec le programme Planet or Plastic ?, les 36 éditions de National Geographic du monde entier devraient être débarrassées de ces films plastiques d'ici 2020.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...