Nouvelles presses offset et numérique à l'imprimerie Reboul (42)

De G. à D., Mathieu Chamblas, conducteur offset, Vincent et Olivier Reboul, les dirigeants de l'imprimerie du même nom.

Une productivité accrue et la gâche réduite en offset mais aussi une 5e couleur en numérique pour proposer de nouvelles offres...

Première semaine de production sans instructeur pour les conducteurs offset de Reboul Imprimerie ! Cette imprimerie stéphanoise dirigée par deux frères a démonté le mois dernier deux presses offset pour installer une presse Speedmaster d'Heidelberg dernière génération. Et côté numérique, une Versafire renforce le parc machine.

L'imprimerie qui réalise près de 4 millions d'euros de chiffre d'affaires avec une équipe de 32 personnes souhaitait améliorer sa productivité et sa rentabilité, "seules garantes de la pérennité" de l'entreprise, selon les dirigeants.

Une Speedmaster dernière génération pour remplacer deux anciennes offset

"C'est une étape obligée pour être plus compétitif sur le marché actuel. Il faut automatiser, réduire les temps et la gâche", nous explique Vincent Reboul, le codirigeant.

"C'est pourquoi nous avons pris la décision de remplacer nos deux presses offset Heidelberg vieillissantes par une presse offset Heidelberg dernière génération CX 102-5, permettant non seulement d'atteindre le même volume d'impression avec une seule machine, mais également d'avoir un potentiel de progression significatif du volume imprimé".

La presse CX 102 5 couleurs réduit les temps de mise en route et a une vitesse de production largement supérieure aux presses précédentes. Et "les améliorations technologiques apportées au niveau de la mise en couleur et de la stabilité de l'encrage doivent nous permettre tout à la fois un gain de qualité et un gain de productivité".

Confort et rapidité avec l'alimentation automatique en encre sur l'offset

La presse est dotée d'un système d'alimentation automatique en encre de la presse, le système Techno Trans. 

"Nous achetions déjà l'encre en fût depuis une quinzaine d'années. Nous remplissions des pots depuis nos fûts de 200 litres pour nos deux machines. Nous avions déjà fait la moitié du travail !"

Il ajoute : "Maintenant avec l'alimentation automatique des encriers, le conducteur ne perd plus de temps à remplir son pot et ses encriers. Cela libère du temps pour se consacrer pleinement à l'impression et est moins de pénibilité pour lui."

Le programme CO2 neutre d'Heidelberg pour compenser la fabrication de la presse

L'imprimeur a aussi opté pour le programme environnemental d'Heidelberg. Avec cette initiative du constructeur allemand, les émissions de gaz à effet de serre générées lors de la fabrication d'une presse sont compensées par la reforestation de l'organisation non-gouvernementale World Vision en Éthiopie.
"Le programme CO2 neutre correspond tout à fait à notre démarche d’entreprise."
Un bilan carbone avait été réalisé en 2011, et l'entreprise s'approvisionne en kilowatts issus de sources d’énergies renouvelables.

Le blanc couvrant et le vernis sélectif grâce à la 5e couleur

Et l'imprimeur a également fait évoluer son parc numérique, en le complétant avec une presse Heidelberg Versafire EV, équipée d'un cinquième groupe d'impression.

"Nous étions en quadri classique avec Xerox. Avec cette Versafire, nous élargissons notre offre en numérique. Ce qui nous intéresse particulièrement c'est la 5e couleur qui permet de faire du blanc couvrant sur des papiers foncés avant l'impression quadri et du vernis sélectif, ainsi que son mode bannière jusqu'à 70 cm qui imprime des dépliants trois volets en rectoverso en automatique."

Ce 5e groupe peut également appliquer une couleur complémentaire fluo jaune ou fluo rose et ajouter une impression de rouge invisible pour sécuriser les documents.

Plus d'articles sur les chaînes :

Loire
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

IMPRIMERIE REBOUL recrute

Actualités de l'entreprise