Interview / Le Jet d'encre, le livre pour tout savoir sur le sujet

Quels sont les points à vérifier avant d'acheter une presse numérique ? Quelles différences entre le jet d'encre et l'impression laser ? Comment corriger les problèmes de colorimétrie en jet d'encre ? Quel est l'avenir du jet d'encre ? Cet ouvrage écrit par un professionnel des arts graphiques répond à toutes ces questions.

Régis Thienard, passionné d'images devenu concepteur de machines d'impression et précurseur du jet d'encre, a sobrement intitulé son livre consacré à l'impression jet d'encre Le Jet d'encre. Ancien photographe pour la publicité, il a été dans les années 90 l'un des premiers professionnels à se former aux logiciels de traitement de l'image comme Photoshop. Il partage alors ses connaissances et son expérience de ce logiciel auprès de grands établissements de formations comme Pyramyd ou les Gobelins.

GraphiLine : Comment en êtes-vous arrivé à travailler sur la technologie du jet d'encre ?
Régis Thienard : En parallèle de ces formations, je travaillais dans le groupe Hachette aux éditions Hazan spécialisées dans les livres Beaux-Arts. J'étais en charge de la fabrication, et nous imprimions énormément de posters. Nous les produisions en grandes quantités à cause du coût du calage : pour avoir 500, nous en imprimions 1 500 exemplaires…

De là m'est venue l'idée de créer une machine jet d'encre : la Jet7 pro. Cette machine palliait ce problème de courts tirages. C'était en 2002. Ma machine avait été repérée par l'Anvar (Agence nationale de valorisation de la recherche, NDLR), mais le projet de commercialisation ne s'est pas concrétisé.

Puis, je partis chez MGI où j'ai travaillé aux développements des vernisseuses numériques JETvarnish, et ensuite chez Impica Xerox. Aujourd'hui, je fais de la formation axée sur le jet d'encre pour les imprimeurs et concepteurs.

Comment est née l'idée d'écrire ce livre ?
Hubert Pédurant (PDG du groupe d'imprimeries Laballery, NDLR) m'a demandé de faire un fascicule de 80 pages pour l'Idep et l'Uniic (l'Institut de développement et d'expertise du plurimédia et l'Union nationale des industries de l'impression et de la communication, NDLR) qui sortira prochainement en me basant sur mes supports de cours. J'ai complété ce fascicule, et je suis arrivé à 245 pages !

À qui s'adresse cet ouvrage ?
Aux imprimeurs qui voudraient acheter une machine jet d'encre afin qu'ils s'en fassent une idée, pour "désacraliser" ce type d'impression. Et aux techniciens et commerciaux pour parfaire leurs connaissances.

Que vont pouvoir apprendre les lecteurs ?
J'éclaire les lecteurs sur les défauts que peuvent avoir les machines, les points à faire surveiller avant l'achat et comment utiliser correctement les têtes jet d'encre.

Les techniciens vont apprendre l'origine des principaux défauts d'impression (par exemple les problèmes de colorimétrie ne sont pas forcément liés aux défauts des profils ICC).

Pour les ingénieurs des machines jet d'encre, cela remet la machine dans le contexte de l'imprimerie et comprendre ce qu'attendent les imprimeurs d'une telle machine).

Les clients finaux vont découvrir pourquoi une tête jet d'encre est si chère, et pourquoi il faut un papier spécifique.

Les lecteurs vont aussi découvrir les futures tendances des développements technologiques dans le numérique.

C'est en fait un guide pratique et d'information technique avec beaucoup de schémas et d'illustrations.

Le Jet d'encre, 245 pages en autoédition, 37 euros. Contacter Régis Thienard sur LinkedIn.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...