93 millions d'euros d'investissements à la papeterie anglaise de Palm paper

Palm Paper à King's Lynn en Angleterre

Palm vient de concrétiser "deux investissements majeurs", l'installation d'une station de tri de papier et une chaudière à cogénération.

Sur le site anglais de King's Lynn qui fête ses 10 ans, le papetier allemand Palm Paper a inauguré fin septembre deux nouvelles installations qui doivent contribuer à la protection de l'environnement. Ces deux chantiers, "deux investissements majeurs" selon le communiqué du groupe, ont nécessité un montant total de 80 millions de livres sterling soit environ 93,80 millions d'euros.  

L'usine King's Lynn de Palm Paper d'une capacité de 400 000 tonnes de papier par an est spécialisée dans le papier journal standard pour impression en coldset, heatset et flexo mais aussi des sortes améliorées. 

20 millions de livres sterling ont permis d'installer une station de tri de vieux papiers. Cette station sépare les papiers à désencrer des autres types de  papier et carton. "Les qualités à désencrer sont acheminées directement par tapis roulants jusqu'à la machine à papier du site. Les autres papiers issus de tri sont revendus sur le marché" indique le papetier.

Le deuxième chantier (60 millions de livres sterling) consiste en l'installation d'une chaudière à cogénération. Ce nouvel équipement fournit la vapeur nécessaire à la sécherie de la papeterie ainsi que l'énergie électrique du site.
Palm Paper attend de cette technologie une économie annuelle de 80 000 tonnes de CO2.

Le groupe Palm, dont le siège se trouve à Aalen en Allemagne, se compose de trois divisions qui emploient ensemble 4 000 salariés en Europe, Palm Paper, Palm Recycling et Palm Packaging.
Palm Paper compte cinq papeteries, trois en Allemagne, une en Angleterre et une en France, la papeterie Descartes située en Indre-et-Loire.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...