Premières directives de conception pour une recyclabilité optimale des emballages

Comment concevoir des emballages à base de papier de manière à garantir un recyclage de haute qualité par l'industrie du papier ? Un document rassemble désormais les grands principes.

Si le carton d'emballage est recyclé à 85 % en Europe*, il est encore possible d'améliorer ce résultat. La Confederation of European Paper Industries (Cepi) avec la Confédération internationale des transformateurs de papier et de carton (Citpa), l'Alliance for Beverage Cartons and the Environment (ACE) et la Fédération européenne des fabricants de carton ondulé (Fefco) ont élaboré un document sur les directives européennes de recyclabilité pour une conception optimale des emballages.

Ces premières grandes règles de conception doivent aider à respecter les protocoles et exigences nationaux et renforcer davantage la circularité de l'industrie.

"Les détaillants et les marques qui explorent de nouvelles solutions à base de fibres veulent voir leur emballage dans la boucle de recyclage après utilisation. Avec ces lignes directrices, la chaîne de valeur du papier et du carton détaille ce que cela signifie et nécessite dans la pratique" précise Ulrich Leberle, directeur des matières premières chez l'organisation Cepi.

Mis à disposition gratuitement en ligne, le document de 12 pages (en anglais) explique comment "concevoir des emballages à base de papier de manière à garantir un recyclage de haute qualité par l'industrie du papier".

Par exemple, lors de la conception, il est nécessaire, si des éléments autres que le papier sont indispensable à l'emballage, que la séparation des différentes matières soit aussi simple que possible.
Le document informe aussi du fonctionnement des papeteries et du tri et les implications qui en découlent pour les concepteurs et producteurs qui souhaitent voir leurs emballages mieux recyclés.

Les organisations professionnelles européennes souhaitent que ces directives deviennent un document de référence sur la recyclabilité des emballages à base de papier usagé.

"Les signataires du document espèrent être une source d'inspiration pour l'innovation et l'introduction de nouvelles techniques". Une prise de conscience généralisée au sein de la chaîne de valeur (y compris les détaillants et les marques) peut considérablement améliorer la recyclabilité des produits, assurent-ils.

* Selon Eurostat en 2016, le taux de recyclage des emballages à base papier était de 84,8%.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...