Coronavirus : Serif rachète 100 réalisations de créatifs

Serif propose de racheter 100 réalisations de photographes, graphistes et autres créatifs afin atténuer les effets de l'épidémie de Covid-19 sur le secteur de la création.

En plus de proposer gratuitement ses logiciels pendant trois mois et de diviser par deux ses prix, l'éditeur des logiciels Affinity avait annoncé qu'une opération de soutien financier aux créatifs. Il dévoile aujourd'hui les détails de "100 jours. 100 commandes".

Sur 100 jours, Serif va acheter les œuvres de 100 créatifs réalisées avec l'un de ses trois logiciels. Le montant global représentera l'enveloppe annuelle dépensée habituellement pour l'achat de créations par l'éditeur.Les auteurs des 100 réalisations recevront chacun 1 500 dollars US, soit environ 1 380 euros.

Mais ce n'est pas un concours créatif tout à fait classique. "Nous ne demandons pas aux gens de créer des illustrations dans un délai impartis, souligne Ashley Hewson, directeur de Serif. Nous sommes à la recherche de projets réels créés avec les logiciels Affinity, car nous savons que de nombreuses personnes ont travaillé sur des projets qui viennent d'être annulés. Mais il peut aussi s'agir de projets inutilisés ou réalisés juste pour le plaisir."

Cela peut être des documents réalisés avec le logiciel de mise en page Affinity Publisher (comme des prospectus, brochures, magazines, rapports, livres….), des réalisations créés avec le logiciel de graphisme vectoriel Affinity Designer (par exemple des illustrations, des conceptions d'interface utilisateur et graphiques, des mises en page de sites web ou d'applications, des logos, des packaging…) ou encore des créations produites avec le logiciel de retouche photo Affinity Photo (des retouches de portraits, des compositions, des assemblages de mises au point, des astrophotographies, des panoramas, des photos de mode et de produits…).

La date limite des candidatures est le 20 avril 2020, à 12h BST, soit 13h heure française. Un seul envoi par personne est possible et toute marque doit être rendue fictive avant l'envoi de la réalisation.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...