Jacques Chirat nous parle de sa vernisseuse MGI JetVarnish, 3 ans après

Le président de l'imprimerie éponyme dresse un bilan de l'utilisation de cette vernisseuse révolutionnaire, 3 ans après son acquisition.

Il y a trois ans, l'imprimerie Chirat, de Saint Just la Pendue (42) faisait l'acquisition de la toute première vernisseuse jet d'encre MGI JetVarnish. Trois ans après, Jacques Chirat, son président, dresse pour GraphiLine un bilan de son utilisation...

"Après trois ans d'utilisation, le bilan que l'on peut dresser est très positif. Pour nous et en regard de notre position géographique et des délais, nous ne pouvions plus envisager de recourir à de la sous-traitance. Cette vernisseuse nous permet de jouer sur de la création, pour des couvertures ou différents types d'imprimés, de faire des essais en temps réel de fichiers, pour la mise en vernis. Cette vernisseuse est très souple d'utilisation, la qualité obtenue est très bonne, la productivité est confortable.

Cette machine est un réel plus pour notre imprimerie. C'est une machine qui apporte de la valeur car on sait très bien sur les couvertures de livres et les magazines, l'impact d'un beau vernis sélectif sur les ventes ! C'est une machine simple de fonctionnement, tant au niveau du margeur et de la recette que de son utilisation. Sa fiabilité est très bonne, tant au niveau de l'électronique que des têtes jet d'encre, qui ne nécessitent qu'un entretien quotidien classique. En plus, c'est une machine française alors pour une fois que l'on peut faire cocorico. Nous ne pouvons que nous en féliciter !"

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...