Un livre estimé à plus de 1 million d’euros aux enchères

Une exceptionnelle Torah du XVe siècle, estimée entre 1 et 1,5 million d’euros sera mise aux enchères le 30 avril prochain, à Paris par la maison Christie’s.

Pièce maîtresse de la vente d’avril de Christie’s Paris, la Torah imprimée en 1482 à Boulogne en Italie, est remarquable à plus d’un titre. Cet incunable (livre imprimé avant le XVIe siècle) est en effet le plus ancien ouvrage réunissant les cinq livres de la Bible qui composent le Pentateuque.

Il est aussi le premier dans lequel apparaissent les signes de vocalisation et de cantillation, essentiels à la lecture et à la psalmodie du texte. Cette adjonction, que l’on doit à Abraham ben Hayyim de Pesaro, représentait au XVe siècle un défi technique de taille.

C'est également la première fois que sont notés les commentaires de Rashi et la paraphrase en araméen. «Preuve de l'importance de cette édition, cette forme est toujours en usage aujourd'hui pour l'impression des Torah» précise le département des livres et manuscrits de Christie’s. L’exemplaire porte également la signature de trois censeurs des XVIe et XVIIe siècles, qui avaient pour tâche d’autoriser ou non la possession et la circulation des textes.

Après la vente record d’un manuscrit hébreu vendu 1,8 million d’euros en 2012, c’est la seconde fois que Christie’s présente un livre hébraïque de cette importance.
L'incunable d'une fraîcheur remarquable, imprimé sur vélin et complet, appartient actuellement à un collectionneur européen.

Plus d'articles sur les chaînes :

Paris
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...