Une hausse des prix des encres de 4 à 7 % à prévoir

Les fabricants d'encre préparent le terrain à une prochaine hausse des prix des encres. Est-ce vraiment justifié ?

À travers un communiqué, l'Association des fabricants d'encres d'imprimerie, l'AFEI, se dit inquiète de la hausse des prix des pigments qu'elle subirait. En d'autres termes : une augmentation des prix des encres est à prévoir et les fabricants n'y sont pour rien.

Cette communication qui consiste à envoyer des signaux et préparer les clients à une mauvaise nouvelle, est une méthode commerciale bien connue. Ainsi l'AFEI déclare : "En août, le prix moyen des pigments jaunes a par exemple augmenté de 8 %. Ces augmentations surviennent dans un contexte, où les prix de ce type de matières premières s'étaient stabilisés à des niveaux élevés, après les fortes hausses de 2011/2012."

L'AFEI explique que "les prix des pigments augmentent du fait de mesures environnementales contraignant la filière à de lourds investissements, voire à des fermetures d'unités de production en Asie."

Les producteurs veulent rappeler que les coûts de ces matières premières représentent une part "prépondérante" du prix de revient d'une encre. Mais il faut aussi rappeler ces encres sont également composées en grande partie par des dérivés de pétrole, pétrole dont le prix est en forte baisse depuis juin...

L'AFEI déclare aussi que cette hausse survient au même moment qu'une réévaluation du dollar par rapport à l'Euro, pénalisant les coûts des matières importées payées en dollars. "L'euro a déjà perdu 9 % par rapport à ses points hauts de 2014"... Si seulement le prix des encres était fonction du prix du dollar ! Leur prix aurait été en baisse constante depuis 2012...

D'après nos informations, la hausse des prix que prévoient les fabricants dans les prochains mois, se situe entre 4 à 7 %.

Une futur hausse dont les clients sont désormais prévenues. Mais éviter l'effet de surprise d'une telle augmentation est-ce que cela sera suffisant pour faire passer la pilule auprès des imprimeurs qui font déjà face à l'augmentation du papier et une réduction de plus en plus drastique de leurs marges ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...