Heidelberg dévoile deux nouvelles presses numériques

Lors de ses Hei Flexibility Days, les 19 et 20 novembre, dans son centre de démonstration en Allemagne, Heidelberg a présenté sa nouvelle génération de presses numériques, Linoprint CV et Linoprint CP.

Le constructeur allemand, Heidelberg, a dévoilé deux nouvelles presses dans sa gamme de système d’impression numérique Linoprint C. 

La Linoprint CV et la Linoprint CP se caractérisent par une flexibilité et une productivité améliorées pour l’impression hybride et la production de courts tirages personnalisés.

Grâce au système Prinect Digital Frontend développé par Heidelberg, tous les travaux peuvent être gérés de façon centralisée au sein d’un seul système de gestion et ce, quel que soit le processus de production.
De plus, pour assurer une constante des travaux, les différentes étapes de production peuvent être enregistrées. Cette sécurisation du process s’étend également à l’impression de données variables.

La Linoprint CV

Elle atteint une vitesse d’impression de 90 pages A4 par minute.

Cette presse a la particularité de permettre l’impression d’une cinquième couleur : en plus des couleurs CMJN, elle permet d’appliquer, de manière sélective ou non, soit un blanc couvrant à forte opacité, soit un vernis haute brillance. Le passage entre le blanc et le vernis est très simple, ce qui permet d’utiliser facilement l’une ou l’autre application.

Elle gère un éventail très étendu de supports de 52 à 360 g/m2, des papiers structurés jusqu’aux supports couleur et films synthétiques en passant par les papiers couchés.

La Linoprint CV accepte également les formats étendus, permettant la production, en une seule opération, de brochures trois pages pliées ou de posters de 700 mm de long.

La Linoprint CP

Avec sa vitesse de 130 pages A4 par minute, la Linoprint CP est idéale pour la réalisation d’imprimés publicitaires, de travaux personnalisés de haute qualité, d’ouvrages professionnels reliés et de brochures.

La configuration standard intègre un margeur à aspiration qui assure un traitement plus performant des supports difficiles tels que les papiers couchés.
La Linoprint CP se prête aussi au traitement de supports complexes, de 52 à 400 g/m2, comme les papiers structurés et les plastiques.

Les modules de finition en ligne offrent un ensemble complet de solutions : module de réception grande capacité, perforation, pliage, réalisation de prospectus et livres dos carré-collé.

La machine intègre un système de contrôle qui corrige automatiquement la densité de toner, assurant une excellente stabilité colorimétrique.

De conception modulaire, les unités de transfert et de fusion sont physiquement séparées, ce qui réduit le risque d’altération par la chaleur du processus de transfert d’image et facilite les interventions en cas de bourrage papier.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...