La pub sur mobile s'installe durablement au détriment du print

Aux États-Unis, le support papier est le support le plus impacté par l'essor de la pub sur smartphone.

95 % des marketeurs américains sont satisfaits des performances de la publicité sur mobile, d'après l'étude intitulée 2015 Marketer Perceptions of Mobile Advertising, réalisée aux États-Unis par Ovum pour l'Interactive Advertising Bureau.

Des budgets en hausse

71 % des marketeurs américains pensent augmenter leurs dépenses publicitaires sur ce support au cours des deux prochaines années. 14 % prévoient même une hausse de plus de 50 %.

Les dépenses pub supplémentaires dédiées au mobile proviennent pour 41 % des interrogés de la hausse globale des budgets publicitaires, ce qui montre que la publicité mobile fait désormais partie intégrante de la publicité numérique.

Mais pour un tiers des marketeurs, ce budget se fait par substitution aux dépenses sur les autres canaux. Et ce sont les supports d'impression qui sont les plus touchés, remplacé pour 58 % de ces marketeurs. Ils sont suivies par l'ordinateur de bureau (31 %), la TV (31 %), l'affichage en extérieur (20 %) et radio (18 %).

Le nombre de partages et de J'aime utilisé comme mesure de la performance des pubs

L'enquête révèle également les critères que les marketeurs utilisent pour mesurer l’efficacité de leur pub. Et fait surprenant, le deuxième critère après les chiffres de ventes est le nombre de J'aime et de partages sur les réseaux sociaux.

"C'est un changement marqué par rapport à notre enquête 2013 où l'utilisation des partages et partages des médias sociaux comme mesure était en hausse mais pas encore de cette importance. La popularité des partages et J'aime correspond aux efforts croissants mis sur l'optimisation des médias sociaux sur mobile utilisé comme plate-forme publicitaire," selon les auteurs de l'étude.

L'achat programmatique peu utilisé malgrè un intérêt manifeste

Le rapport met également en lumière que plus des trois quarts des marketeurs (76 %) estiment que l'achat programmatique de la publicité mobile va connaitre un développement important. Mais s'ils sont 41 % à estimer que ce mode d'achat permet de mieux cibler les audiences, ils sont peu nombreux (27 %) à y recourir.

La publicité de demain sera connectée

D'aprés l'étude, le marketing pourrait connaitre un autre développement grâce aux possibilités de publicité sur les appareils connectés de nouvelle génération. La TV connectée génère le plus d'enthousiasme (73 %), suivie de près par les voitures connectées (69 %), et l'habillement (66 %).

Légende : Le graphique représente les réponses des marketeurs à la question "D'où provient l'uagmentation du budget publicitaire sur mobile ?".

En bleu, 27 % ont répondu d'un budget de recherche et développement (beaucoup des sondés font partie d'entreprises qui expérimentent le marketing mobile, précise le rapport). En rouge, 33% parlent de substitutions d'un autre support. Et en vert, 41% ont répondu que le budget global de la publicité augmentait.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...