KBA dévoile la Rapida 105 Pro

La presse offset feuille KBA Rapida 105 Pro arrive avec des équipements complets et une automatisation encore plus poussée.

Le constructeur allemand KBA a dévoilé, au salon Print China qui s’est tenu du 7 au 12 avril en Chine, sa dernière presse, une presse offset feuille moyen format, la Rapida 105 Pro.

Par rapport à la Rapida 105, la Rapida 105 Pro bénéficie d’une vitesse d’impression plus élevée, 17000 f/h, d‘un format de feuille plus grand en standard, 740 x 1050 mm, de temps de calage réduits et d’un nouveau concept de conduite plus intuitif. Elle est également disponible dans de nombreuses configurations.

Le temps de calage est réduit notamment grâce à un niveau d'automatisation encore plus avancé.
La Rapida 105 Pro est dotée de fonctionnalités prédéfinies complètes : les paramètres au margeur et à la recette peuvent être définis individuellement et enregistrés pour chaque job ce qui permet des économies de temps et de gâche considérables lors de jobs similaires.

Le changement des plaques d’impression a également été davantage automatisé. La Rapida 105 Pro est équipée en standard des systèmes SAPC qui permet le changement par groupe imprimant en appuyant sur un bouton et FAPC qui assure un changement automatique sur tous les groupes en 2,8 minutes.

Le margeur de la Rapida 105 Pro possède toutes les fonctions preset.

De plus, le nouveau programme JobAccess réduit encore le temps de calage. Il permet notamment de lister les jobs en les prévisualisant et en optimisant leur ordre de production.

La Rapida 105 Pro bénéficie en standard du système de lavage CleanTronic qui permet de laver de manière automatique blanchets, cylindre de contre-pression et rouleaux. Les semelles d’encrier EasyClean sont pourvus d’un traitement de surface déperlant qui réduit les temps de lavage de façon conséquente en cas de changement d’encre. 

Il est également possible de débrayer des groupes imprimants non utilisés, fonctionnalité très apprécié des utilisateurs des Rapida. Cela permet d’économiser de l'énergie et du temps de lavage et prolonge la durée de vie des rouleaux d’encrage.

Avec le nouveau concept de conduite, la prise en main de la Rapida 105 Pro est encore plus facile pour l’opérateur. Toutes les fonctions de la ma­chine sont réglables avec l’écran tactile en deux touches maximum.

De nombreuses configurations possibles

La Rapida 105 Pro est disponible avec jusqu’à 10 groupes imprimants, retournement, ainsi qu’avec un ou plusieurs groupes vernis.

Pour des applications spéciales, KBA propose des équipements permettant par exemple l’impression sur micro-cannelure, PVC, papier fin ou films inmould. La Rapida 105 Pro gère ainsi les supports de 0,04 mm à 1,6 mm d‘épaisseur, sans besoin de modifier le réglage des pinces (même en cas de changement extrême de supports).

Les imprimeurs d’emballages et d’étiquettes peuvent aussi profiter des formats spéciaux 750 x 1050 et 780 x 1050 mm.

La Rapida 105 peut également être livrée avec des équipements comme un margeur bobine-feuille, des groupes de perforation ou de numérotation, des systèmes pour l’impression irisée, le KBA ColdFoil, ou encore l'un des systèmes de mesure et de régulation disponible pour la Rapida 106 (comme le QualiTronic ColorControl qui mesure chaque feuille et régule l’encrage tous les 10 feuilles).

Le nouveau pupitre ErgoTronic n'a pas de clavier. Toutes les commandes sont accessibles en deux appuis sur l'écran tactile.

De plus, les systèmes de séchage HR-UV et LED-UV sont disponibles sur cette Rapida 105 Pro et sont particulièrement intéressants pour les imprimeurs labeur qui souhaitent passer rapidement au façonnage. La technologie LED a en outre l’avantage de demander moins d’énergie, d’augmenter la durée de vie des lampes, de générer beaucoup moins de chaleur, et permet de travailler davantage avec des supports sensibles à la chaleur (comme les papiers de création).

La Rapida 105 Pro sera présentée lors des journées portes ouvertes qui se tiendront du 24 au 26 juin à l’usine KBA de Radebeul en Allemagne.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Boucaux Cyril - 26 Mai 2015
bravo kba mais peuvent ils imprimer les problémes des gens malades du coeur....
Ajouter un commentaire...