Google et huit éditeurs de presse européens main dans la main

Un grand accord entre les éditeurs et le géant de la Silicon Valley vient d'être passé, avec à la clef un fonds de 150 millions d'euros.

Aujourd'hui, Google vient d'annoncer la création de Digital News initiative avec huit éditeurs européens. Ce dispositif, DNI ou Initiative pour le journalisme numérique, est un fonds de 150 millions d'euros répartis sur trois ans qui doit aider la presse.

"Nous voulons jouer notre rôle dans ce travail commun visant à trouver des modèles plus durables pour l'information", a expliqué Carlo D'Asaro Biondo, président des partenariats stratégiques Europe de Google lors de la présentation du DNI.

Le DNI remplacera le Fonds pour l'innovation numérique de la presse (FINP), né en France en 2013 et qui prendra fin en 2016. Unique au monde pour l'instant, le FINP est le résultat d'un arrangement passé entre l'Association de la presse d'information politique et générale (AIPG) et le moteur de recherche. Doté un fonds de 20 millions d'euros par an, il finance en partie des projets d'innovation de la presse française (lire ici la répartition de cette aide en 2015).

Le DNI regroupe pour l'instant huit éditeurs européens : Les Échos en France, FAZ et Die Zeit en Allemagne, The Financial Times et The Guardian au Royaume-Uni, NRC Media aux Pays-Bas, El Pais en Espagne et La Stampa en Italie.

Il s'articulera autour de trois axes.

Le DNI travaillera au développement de produits qui doivent "permettant d'accroître le revenu, le trafic et le degré d'engagement de l'audience".

Il soutiendra également la formation et la recherche. Des développeurs seront affectés au service des salles de rédaction européennes et des programmes de formation avec plusieurs organisations de journalisme, notamment l'European Journalism Centre, le Global Editors Network et l'International News Media Association seront mis en place.

Enfin, le DNI doit soutenir la recherche avec la mise en place pour 2016 du Reuters Institute Digital News Report enpartenariat avec le Reuters Institute à Oxford pour créer un guide essentiel pour les décideurs du secteur. Un programme de bourses pour les établissements d'enseignement supérieur qui souhaitent effectuer "des recherches dans le domaine en plein essor du journalisme computationnel". Et les Google Journalism Fellowships seront étendrons à l'Europe. Ce programme cible les étudiants souhaitant "utiliser la technologie pour raconter des histoires de façon innovante et dynamique".

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Google et huit éditeurs de presse européens main dans la main

Google, une société techno adolescente qui a commis quelques erreurs