Brèves / Les petites infos de l'industrie des arts graphiques - 31 mai 2019


Mona Lisa prend vie, ironie du sort pour la papeterie de Stora Enso Hamina, licenciement de 365 personnes, un nouveau nom pour l'UDA, les dates des prochains salons Fespa ... Les petites infos de la semaine.

Troublant : la Joconde prend vie avec l'intelligence artificielle

Des chercheurs du Samsung AI Center de Moscou et de l'Institut des sciences et de la technologie de de Skolkovo sont arrivés à animer de manière réaliste des visages fixes d'après des photos, mais aussi d'après des peintures, selon la revue scientifique arXiv. Les mouvements du visage - comme les clignements d'œil, les sourires - sont calculés à partir de cette source et d'une référence animée. L'intelligence artificielle calcule des repères qu'elle extrapole pour le nouveau visage. L'effet est particulièrement troublant lorsqu'il anime le visage si connu de Mona Lisa.

Une ancienne usine à papier de Stora Enso convertie en data center par Google

À l'image du secteur papetier, le site de la papeterie de Stora Enso située à Hamina en Finlande s'est transformé en centre digital. Google qui a racheté l'usine de papier journal en 2009 l'a convertie en data center. Et le géant de l'internet vient d'annoncer un nouvel investissement de 600 millions d'euros pour agrandir les bâtiments et faire face à croissance des besoins digitaux. En tout, depuis l'acquisition du site par Google, 1,4 milliard d'euros auront été investis dans l'ancienne papeterie.

Selon Google, le site existant de Hamina est l'un des centres de données les plus avancés. L'eau de mer du golfe de Finlande est utilisée pour le système de refroidissement afin de réduire la consommation d'énergie.

Oui Stora Enso va bien transformer le site d'Oulu en une fabrique de carton d'emballages

Annoncé en mars dernier, le projet de conversion de l'usine d'Oulu de papiers couchés sans bois est aujourd'hui confirmé. Le papetier va investir environ 350 millions d'euros pour produire du kraftliner à base de fibres vierges de haute qualité, et fermer la machine à papier 6 et l'atelier de fabrication de feuilles. La production sur la machine convertie devrait commencer d'ici à la fin de 2020.
Ces changements entraîneront le licenciement de 365 employés d'ici la fin de l'année 2020. (L'estimation initiale était d'environ 400 personnes.) Et la papeterie convertie emploiera alors environ 180 personnes.

L'UDA change de nom

L'Union des annonceurs (UDA) devient l'Union des marques (UDM). C'est l'agence parisienne Lonsdale qui était chargée de cette transformation d'image qui comprend aussi une nouvelle identité visuelle.
Présidé par Franck Gervais, Directeur général Accor Europe, l'UDM, l'organisation représentative des marques, compte 6600 membres de 230 entreprises qui englobent plus de 1500 marques.

Fespa revient à Munich en 2021

Le salon Global Print Expo 2021 (ou Fespa 2021) sera de retour à Munich, en Allemagne et se déroulera du 18 au 21 mai. Cet événement des industries de l'impression textile et grand format aura lieu en même temps que celui dédié à la signalisation non imprimée, le European Sign Expo. 
Roz Guarnori, directeur des expositions Fespa, a commenté : "À la suite de l'événement réussi à Munich cette année, nous sommes ravis de revenir en 2021. La ville s'est toujours révélée être une destination prisée des visiteurs et des exposants."
Pour rappel, le prochain salon Fespa aura lieu à Madrid, en Espagne, du 24 au 27 mars 2020 au parc des expositions IFEMA. European Sign Expo et l'événement Sportswear Pro se dérouleront parallèlement de ce salon. (Pour plus d'information, lire Un nouvel événement Fespa dédié à la fabrication de vêtements de sport.)

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...