Dernier tour de piste pour la Sirc (10)

Le tribunal de Commerce de Troyes a prononcé la liquidation judiciaire sans poursuite d'activité, le 10 novembre.

Placée en redressement judiciaire depuis le 6 octobre, la Société industrielle de reliure et de cartonnage (Sirc) est aujourd'hui en liquidation judiciaire. Les 88 salariés sont au chômage.

Située à Marigny-le-Châtel dans le département de l'Aube, la Sirc était spécialisée dans la reliure de gros volumes. Elle reliait notamment le dictionnaire Le Robert, les guides Michelin, les albums Astérix, le Code civil des éditions Dalloz.

Dans les années 80, l'entreprise comptait 500 salariés et était considéré comme la plus grande société de reliure d'Europe.

Nous n'avons pu joindre sa présidente, Florence Maurice. Elle avait repris les rênes de l'entreprise en 2011, et nous avait expliqué, en octobre, que ce placement en redressement faisait suite au suicide en septembre d'un employé, drame bouleversant tous les salariés.

Dans le journal L'Est éclair, Rémi Bardeau, secrétaire de l'Union départementale CFDT, lui rétorquait : "La société était en difficulté avant ce triste événement. Le dépôt de bilan a déjà été envisagé en juillet. D'aucune façon, on ne peut confondre ce triste événement avec les conditions économiques. La nécessité pour l’entreprise d’être économiquement viable ne devrait pas passer par une gestion du personnel brutale et avilissante".

Janny Robin, trésorier du comité d'entreprise, a estimé à la sortie du tribunal aux journalistes de L'Est éclair que des investissements matériels aient dû être faits pour se tourner vers la reliure de petites séries.

"Je pense que l'on n'a pas su aller dans le bon sens", a-t-il déclaré.

Plus d'articles sur les chaînes :

Aube
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Après un 11 septembre douloureux la Sirc (10) en redressement judiciaire

Après un 11 septembre douloureux la Sirc (10) en redressement judiciaire

SIRC recrute

Actualités de l'entreprise