MGI avec sa JETvarnish et son module iFOIL séduit un grand imprimeur japonais

Exemple d’un emballage avec vernis et dorure réalisé par l’imprimerie Shimazu avec MGI.

L'imprimerie nippone Shimazu Printing développe son offre de finition haut de gamme pour les emballages alimentaires.

Pour s'équiper en finition, l’imprimerie japonaise Shimazu qui emploie plus de 300 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros a choisi les machines du constructeur français MGI. En octobre 2015, elle a installé la première JETvarnish avec son module iFOIL de l'île asiatique. (Les produits MGI sont distribués au Japon par Konica Minolta.)

La vernisseuse UV sélective jet d’encre et le module de dorure numérique permettent de l'entreprise de proposer une finition haut de gamme grâce au vernis sélectif 2D/3D et à la dorure à chaud avec données variables.

Située à Niiagata, l'entreprise familiale est spécialisée dans la production et l’impression d’emballages et décors de luxe sur le marché alimentaire. La région côtière de Niiagata est réputée dans le pays pour ses spécialités culinaires traditionnelles (comme les desserts à base de riz ou les sucreries).

De nouveaux contrats et clients

Et pour mettre en avant cette nouvelle offre de vernis et dorure, l’imprimerie Shimazu a créé un service d'ennoblissement. Ce département a déjà permis d’attirer de nouveaux clients, de remporter de nouveaux contrats et de développer un nouveau revenu grâce à des commandes de sous-traitance.

Après quatre mois d'utilisation, Nobuaki Shimazu, le président de Shimazu Printing, fait le constat suivant : "Nos clients et graphistes maison sont très enthousiastes par la possibilité de produire de nouvelles images avec une dimension sensorielle et tactile. Nous avons découvert que nos productions avec du vernis 3D sont beaucoup plus manipulées par les acheteurs, ce qui crée une émotion durable. Cette interaction avec le packaging inspire nos clients pour développer des idées et projets innovants."

Outre ce toucher luxueux, la JETvarnish 3D et l'iFOIL possèdent aussi les atouts du procédé numérique, soit la possibilité de faire des courts tirages, l'absence de clichés et de plaques, ou encore la réduction voire l'élimination de la gâche papier. Cet équipement permet également le prototypage et la production de nombreuses variantes grâce à la gestion des données variables.

Nobuaki Shimazu conclut : "La JETvarnish 3D associée à l’iFOIL va accélérer le développement commercial de mon entreprise. Les effets numériques délivrés par MGI redonnent vie de façon incroyable à nos productions imprimées."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...