Living Ink, l'encre à base d'algues qui ne se révèle pas immédiatement

On connaissait l'encre sympathique qui apparaît à la chaleur ou sous l'action d'un révélateur chimique. Living Ink est une encre qui doit "grandir" au soleil pour se dévoiler. Et les créations à réaliser avec ce procédé sont innombrables et des plus surprenantes.

Le

Deux chercheurs spécialisés dans les algues, Scott Fulbright et Steve Albers, ont inventé, par hasard, une encre qui apparaît plusieurs jours après avoir été déposée sur un papier. Ils fondent donc l'entreprise Living Ink Technologies et mettent au point deux stylos qui permettent d'écrire des messages qui seront complètement visibles qu'au bout de plusieurs jours.

Scott Fulbright, le pdg de Living Ink Technologies basée dans le Colorado aux États-Unis, a passé 10 ans dans l'industrie des bioproduits d'algues, où il dirigeait des projets de recherche et de développement dans l'industrie et le milieu universitaire.

Au cours de ces années, Scott Fulbright s'est rendu compte que les algues avaient de nombreuses caractéristiques tout à fait adaptées à l'encre. Les algues sont de différentes couleurs, elles se développent rapidement, sont renouvelables et n'entrent pas en concurrence avec les cultures alimentaires. Et certaines cellules d'algues étant très petites, elles sont parfaitement adaptées à l'impression.

Mais alors que Scott Fulbright et Steve Albers cherchent à développer une encre pour les imprimantes, les chercheurs remarquent que l'encre dans leur laboratoire a changé de couleur du jour au lendemain. Une observation intéressante, mais à laquelle ils ne trouvent pas tout de suite d'applications. C'est seulement le jour de l'anniversaire de la grand-mère de Scott Fulbright que le pdg imagine une carte dont le texte et les illustrations n’apparaîtraient qu'au fil du temps.

L'équipe conçoit alors le stylo Living Ink qui se révèle que quelques jours aprés. Et cette invention a conquis le grand public. Présenté sur Kickstarter en décembre 2015, le projet a permis de récolter plus de 60 000 dollars, soit quatre fois plus que le financement demandé.

Bientôt une encre pour le secteur de l'emballage ?

Living Ink utilise des cellules d'algues diluées dans un liquide et qui ne peuvent pas être vues par l’œil humain. Lors que l'encre est exposée à la lumière du soleil, les cellules se multiplient et deviennent si denses qu'elles deviennent visibles. Même mortes, les cellules restent ensuite visibles.

Living Ink Technologies a fabriqué deux stylos, l'un avec une encre lente et une avec une encre rapide (les algues sont en plus forte densité). La société prévoit la commercialisation de ces stylos en juin 2016.

L'entreprise américaine travaille toujours sur des techniques pour utiliser les cellules d'algues dans les imprimantes traditionnelles et collabore actuellement avec une entreprise pour développer des encres pour des emballages durables.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO