Des bidons de toner fabriqués à partir de bouteilles de lait recyclées

Économie circulaire - le fabricant japonais Konica Minolta souhaite passer de 25 % à 100 % d'utilisation de matériau recyclé dans les matières premières utilisées dans les bidons de toner d'ici 2017.

À l’usine d’Eloyes dans les Vosges, Konica Minolta mène une expérience d’économie circulaire consistant à utiliser une matière recyclée pour la fabrication des bidons de toner. Le fabricant japonais recycle des bouteilles de lait en polyéthylène pour faire des bouteilles de toner pour les systèmes d’impression.

Pour cela, Konica Minolta a mis au point une technologie de lavage qui supprime l’odeur du lait et les minuscules cellules qui dégraderaient la qualité. Une unité de production a été installée au Mexique et en Malaisie.

Si les bouteilles de lait ont été choisies, c’est parce qu’elles présentent toutes les caractéristiques nécessaires à ce type d’utilisation. Ricardo Barba, responsable de la Production de l’usine Konica Minolta d’Eloyes, explique : "nous devons trouver une matière de composition stable, exempte de polluants chimiques, de couleur claire et sans inclusion de plastique de couleur qui pourrait créer des points noirs sur les bidons."

L’objectif du groupe est de passer de 25 % à 100 % d’utilisation de matériau recyclé dans les matières premières utilisées dans les bidons de toner d’ici 2017. Pour le fabricant, le défi est double : il s’agit à la fois d’assurer la production et de trouver des gisements stables pour alimenter cette production.

Si la source des bouteilles est déjà partiellement française, la part de la production française devrait encore augmenter avec le développement du site d’Eloyes. C’est en effet là que sera réalisé le soufflage de la majorité des bidons

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...