Cogeser lance un projet majeur dans le marketing direct

La ligne de finition innovante qui combine courrier et enveloppe de NMC pourrait être commercialisée d'ici la fin de l'année.

Le
Christian Delas, directeur du développement de Cogeser DS, aux côtés de Bruno Teixeira, DG sur le site parisien.

La filiale toulousaine de Cogeser, Cogeser Document Services, compte bouger le marché de l'éditique. Spécialisée dans les solutions de traitement des documents d'entreprise, Cogeser DS, qui compte 150 salariés, a racheté à la barre du tribunal de Commerce les actifs de la société NMC Company, installée à Limoges.

NMC Company est à l'origine d'un nouveau type de ligne de finition. Elle a conçu la NMC 12000, qui permet d'obtenir un courrier sous enveloppe en partant d'une seule feuille imprimée et grâce à une unique opération de façonnage.

Cogeser était le site bêta de leur technologie. Il avait installé le prototype en 2014 dans l'une de ses imprimeries (Acti-Market s'équipe de la première machine de finition qui combine enveloppe et contenu). Mais, par manque de financement, NMC Company n'aura pas eu le temps de commercialiser sa machine.

Complètement séduite par cette machine en test depuis plus d'un an chez elle, la direction de Cogeser Document Services a donc décidé de prendre les choses en main et se développer l'enveloppe dynamique (à lire prochainement un article sur l'enveloppe dynamique).

Un nouveau site de production dédié à l'enveloppe dynamique

"Comme nous croyons très fortement à cette technologie, nous avons absolument voulu racheter les brevets internationaux pour que cette technologie ne disparaisse. Et aujourd'hui, nous souhaitons la développer," explique Bruno Teixeira, directeur général de Cogeser Document Services.

Il poursuit : "Cela fait plus d'un an que l'on éprouve le marché auprès de notre clientèle et lorsqu'on présente le concept à nos clients, nous avons une forte demande. Mais la technologie n'est pas encore suffisamment fiable."

Plusieurs modules de cette machine vont être entièrement refaits pour augmenter sa productivité et sa fiabilité, les deux points faibles du prototype.

Pour mener à bien ce projet, Cogeser Document Services investira entre 1 et 1,5 million d'euros sur l'année. L'entreprise a déjà ouvert, il y a quelques semaines, un site de production, à Verrières-le-Buisson dans l'Essonne, entièrement dédié à l'enveloppe dynamique. Sept salariés ont été embauchés.

Le groupe toulousain compte aboutir à la version industrielle de la NMC 12000, d'ici fin 2016.

Reportage : L'enveloppe dynamique

L'enveloppe dynamique, futur standard du courrier adressé selon Cogeser

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 339 photos
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO