Après Canson et Daler-Rowney, Fila poursuit son expansion sur les papiers d'art

St Cuthberts estampille ses papiers pour aquarelle. © St Cuthberts Mill

Cette fois, le groupe italien met la main sur St Cuthberts.

Le spécialiste dans la fabrication d'articles d'écriture et de dessin italien Fila vient de racheter le papetier anglais St Cuthberts pour un montant de 5,4 millions de livres sterling (6,3 millions d'euros).

Cette acquisition fait partie de la stratégie de Fila de se consolider sur le secteur des papiers d'artiste et c'est la troisième annonce de ce genre depuis le début de l'année : en février, le groupe milanais a mis la main sur Daler-Rowney, spécialiste anglais de la peinture et autres accessoires de création pour artistes peintres, puis en mai, il a annoncé être en négociations exclusives avec le groupe Hamelin, afin d'acquérir le papetier français Canson (lire Les papiers Canson bientôt italiens ?).

Fondée en 1907, St Cuthberts est une usine de papier située au sud-ouest de l'Angleterre réputée pour sa production de papiers d'artistes de haute qualité. L'entreprise fabrique des papiers aquarelles, papiers de gravure et papiers de beaux-arts, en utilisant une technique ancienne, une machine à forme ronde, l'une des dernières machines cylindriques encore en activité dans le monde. En 2015, St Cuthberts a généré un chiffre d'affaires de plus de 3,2 millions de livres sterling (3,7 millions d'euros) avec une marge EBITDA d'environ 17 %.

"St Cuthberts représente pour Fila non seulement une opportunité d'affaires majeure, mais également une acquisition stratégique importante", déclare dans un communiqué Massimo Candela, directeur général de la Fila. "À court terme, nous serons en mesure d'intégrer la production et de dégager des revenus conséquents et des synergies de coûts, permettant à Fila de renforcer encore son beau leadership sur le secteur des arts".

Cette transaction permettra à St Cuthberts de "croître et d'étendre ses activités dans un environnement qui, sur le plan technologique et de produits, est plus adapté à sa nouvelle structure", explique de son côté St Cuthberts. "St Cuthberts a d'importantes possibilités de croissance de son activité - qui se poursuivra avec sa direction actuelle - en exportant vers la plupart des 50 pays qui sont déjà des marchés de Fila."

Concernant Canson, Fila est toujours en négociation avec Hamelin. Cette transaction devrait être finalisée en octobre.

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...