3 prix littéraires sinon rien pour Normandie Roto (61)

Préparation de la bande du Goncourt 2016 au service Prépresse de Normandie Roto.

Après le Femina et le Médicis, l'imprimeur ornais décroche l'impression du Goncourt (partagée avec l'imprimerie Floch).

La saison des prix littéraires et de leurs tirages exponentiels bat son plein chez les imprimeurs qui se partagent ce marché (Normandie Roto, Floch et CPI).

Et pour cette cuvée 2016, l’imprimeur ornais Normandie Roto affiche une belle réussite avec l’impression de trois prix, le Femina, le Médicis et le Goncourt (partagé avec l’imprimerie Floch).

Trois prix donc, sur les cinq déjà dévoilés : le Goncourt, le Femina, le Renaudot, le Médicis et le Prix de l’Académie Française. Reste à venir, l’Interallié et le Goncourt des lycéens.

Tout le monde sur le pont !

Normandie Roto s’est d’abord vu confier l’impression du Prix Femina, remporté par l’écrivain Marcus Malte pour son roman Le Garçon, publié aux éditions Zulma avec une première commande de 30 000 exemplaires suivie d’un retirage.

Une bonne nouvelle pour l’imprimeur, qui a été suivie par l’annonce du prix Médicis décerné cette année à Ivan Jablonka pour Laëtitia ou la Fin des hommes (Seuil). Un ouvrage avec jaquette imprimé chez Normandie Roto avec un premier tirage de 40 000 exemplaires dès l’annonce du lauréat et suivi d’un retirage.

Enfin, Normandie Roto se partage avec l’imprimerie Floch l’impression du Goncourt, attribué à Leïla Slimani pour le roman Chanson douce (Gallimard). Un tirage d’au moins 100 000 exemplaires pour l’imprimeur de Basse-Normandie.

"Nous sommes très satisfaits", se réjouit le directeur du site, Patrick Manteigueiro. "Maintenant, il faut servir les clients, tout le monde va être sur le pont pendant les prochains jours !"

Plus d'articles sur les chaînes :

Orne
Réagir à cet article :
Jacques Dernbach - 10 Novembre 2016
Bravo,Jean-Paul MAURY, a c'est du boulot !
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise