Connaître le vrai coût des déchets pour réduire le gaspillage

L'imprimerie Art & Caractère située à Lavaur dans le Tarn en a fait l'expérience.

Comme beaucoup d'entreprises, l'imprimerie offset Art & Caractère sous-estimait le coût de ses déchets. L'entreprise d'impression, qui travaillait déjà sur les pertes de matières générées sur son processus de production, s'est portée candidate en 2014 pour l'expérience de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) sur la réduction du gaspillage. Elle a été accompagnée par l'agence sur la réduction des pertes d'énergie et de matières premières du printemps 2015 au printemps 2016.

L'expérimentation a débuté par un diagnostic. L'Ademe a donné les outils à Nathalie Ménard, chargée de mission de l'environnement, hygiène et sécurité d'Art & Caractère, pour connaître le vrai coût des déchets. Art & Caractère se basait sur un ratio entre les matières entrantes et les matières sortantes de 20 %. Or il est en fait de 24 %.

"Le coût complet des déchets ne prend pas en compte uniquement la matière que l'on jette. C'est une dimension plus globale, qui comprend tout le travail qu'il y a derrière, nous explique Nathalie Ménard. Par exemple, lorsque l'on parle de gâche, on ne calcule pas que le papier qui part à la benne, on calcule aussi par exemple le déchet d'encre et de vernis, le coût de la machine, etc."

Grâce à ce complet état des lieux des déchets, Art & Caractère a identifié des sources d'économies et a pu se fixer un objectif précis et accessible de réduction de son taux de perte de moins 4 % en un an (soit 118 000 euros d'économies). 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Tarn
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Art et Caractère

Comment Art et Caractère (81) réduit ses déchets et sa consommation d'énergie

SOCIETE DE L'IMPRIMERIE ARTISTIQUE (SIA) recrute

Actualités de l'entreprise