Landa se sépare de sa technologie Metallography

Les échantillons "métallographiques" sous verre lors de la Drupa 2016.

Cela permettra au constructeur de se concentrer sur sa technologie nanographique.

L'inventeur de la technologie Indigo rachetée par HP cède sa technologie Metallography au groupe allemand spécialisé dans la chimie Altana. En 2014, le chimiste avait déjà investi 100 millions d'euros pour finaliser la technologie nanographique du constructeur Landa. 

Dévoilée en juin 2016 lors du salon de la Drupa, cette technologie inventée par le constructeur israélien doit permettre la production de graphismes métallisés pour un coût moitié moins cher que l'estampage conventionnel (lire Landa lance la Nano-Metallography).

"La technologie de métallographie de Landa a le potentiel pour devenir une technologie traditionnelle durable pour le graphisme de métallisation, supplantant le transfert de feuilles dans des applications telles que des étiquettes et des étuis pliants", affirme Roland Peter, directeur d'Actega Coatings & Sealants d'Altana.

Benny Landa, président du Groupe Landa, se félicitant de cette opération, a commenté : "Cela permettra à Landa de se concentrer sur la Nanography, notre technologie d'impression numérique révolutionnaire, tandis qu'Altana reprend le travail de développement final et la commercialisation de notre technologie Metallography."

Rappelons que Landa avait annoncé en 2012 une toute nouvelle technologie, l'impression numérique nanographique, actuellement encore en développement (lire La technologie nanographique de Landa).

Landa transférera progressivement les travaux de développement et d'ingénierie à la division Actega Coatings & Sealants, la division peintures et mastics d'étanchéité pour l'industrie de l'emballage d'Altana. Puis les travaux de développement, ainsi que les ventes et la distribution, seront dirigés par la nouvelle division du groupe, Actega Metal Print, basée à Lehrte près de Hanovre, en Allemagne. 

Le groupe mettra sur le marché la technologie Metallography "dans les années à venir".

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...