Prosper de Kodak n'est plus à vendre !

Cette décision a été prise après un examen approfondi de la gestion des opérations commerciales et après discussions avec les acheteurs potentiels.

Le
Presse jet d'encre Prosper 6000

Finalement, Kodak conserve Prosper. En mars 2016, le constructeur américain avait annoncé vouloir céder sa filiale dédiée à l'impression jet d'encre (lire La technologie jet d'encre Prosper de Kodak est à vendre). 

"C'est une décision pragmatique compte tenu des améliorations apportées à l'entreprise et des offres reçues", explique Jeff Clarke, directeur général de Kodak, dans un communiqué. 

Sur l'année 2016, le chiffre d'affaires de Prosper a progressé de 6 % et la perte nette a diminué de 11 millions de dollars grâce à la baisse des charges d'amortissement, une meilleure qualité d'offre sur les presses et une croissance des revenus de 40 % par antécédents.

"Nous nous attendons à ce que notre division des systèmes jet d'encre professionnels (EISD) soit rentable, cette année, et y compris notre investissement UltraStream de prochaine génération."

David Bullwinkle, directeur financier de Kodak, souligne au sujet de la période de vente : "Un fort intérêt pour l'entreprise et la technologie a été manifesté tout au long du processus. Bien que nous ayons eu plusieurs offres, les contreparties n'ont pas reflété la valeur de l'entreprise aujourd'hui".

Kodak continuera d'investir dans la nouvelle génération de la gamme Prosper, l'UltraStream. Le constructeur a déjà reçu des lettres d'intention et 17 entreprises vont commencer à tester cette technologie.

La technologie UltraStream devrait être commercialisée en 2019.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 14 photos
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO