2000 litres d'encre provenant d'une imprimerie déversés dans la Seine

Une défaillance technique à l'imprimerie aurait laissé échapper 2000 litres d'encre dans le fleuve. Une opération de dépollution a été mise en place.

Une nappe de peintures s‘étendant sur 2 km dans la Seine au niveau de la ville de Corbeil-Essonnes a été observée mardi matin, rapporte le journal Le Parisien.

Alertés, les pompiers ont installé un barrage flottant pour contenir le produit. Ce mercredi, des opérations de pompage ont été réalisées. La peinture qui s’est déversée dans le fleuve contient du toluène, un hydrocarbure, et proviendrait de l’imprimerie Hélio. D’après le Parisien, qui cite une source policière, "les cygnes étaient bleus".

Une défaillance technique

L’imprimerie Hélio Corbeil utilise un procédé permettant de pomper l’eau de la Seine afin de diluer l’encre qu’elle produit. Mais d’après le journal, une défaillance technique aurait provoqué l’inversion du processus, laissant échapper 2000 litres d’encre dans le fleuve. Une opération de dépollution a été mise en place.

L’imprimerie Hélio Corbeil a été reprise en Scop par ses salariés en 2012. Avec ses 189 ans au compteur (la société a été fondée en 1820 sous le nom d’imprimerie Crété), elle est l’une des plus anciennes imprimeries de France encore en activité.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise