Croissance externe pour l'Imprimerie de Bourg (11)

© Google street view

Le groupe ainsi formé est constitué de trois sites de production avec des parc machine complémentaires et représentant un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros.

"Avoir le bon produit sur la bonne machine" est le leitmotiv de Nicolas Cayrol, directeur de l'imprimerie offset de Bourg et de l'imprimerie numérique Caiman. Pour optimiser davantage la production des jobs, il a repris en début d'année, Encre Verte. Encre Verte est une imprimerie de huit salariés, située à Perpignan, à 60 km de l'Imprimerie de Bourg et qui réalise 1,2 million d'euros de chiffre d'affaires.

Ce rapprochement donne ainsi naissance à un groupe de trois sites de productions indépendants qui emploie de 33 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros, avec l'Imprimerie de Bourg située à Narbonne dans l'Aude, Caiman situé à Lézignan-Corbières dans l'Aude et Encre Verte, à Perpignan dans les Pyrénées-Orientales.

Retour du format 4 poses

"L'intérêt premier était de récupérer une presse offset 4 poses. C'est un format que nous avons abandonné en 2017 pour passer au 8 poses."
Mais attention, il ne faut pas se méprendre, l'imprimeur ne regrette rien. "C'était une excellente idée : nous avons réalisé une croissance de + 14 % en 2018 ! Mais sur certains travaux nous avons perdu en rentabilité."

Synergie du parc machine en fonction des formats et quantités

Il détaille : "Nous voulons continuer à optimiser la production des travaux en fonction des formats et des quantités grâce aux synergies des trois sites : Caiman est spécialisé dans le numérique ; à Narbonne, nous avons le format 2 poses et le 8 poses ; et désormais à Perpignan, le format 4 poses. On a tous les formats en offset disponible. Encre Verte est aussi équipée en numérique. Elle servira de back up à Caiman."

Et l'imprimeur tient à souligner : "Et Encre Verte a une bonne équipe particulièrement intéressante."
Il ajoute : "Et si l'entreprise est généraliste, elle a aussi une véritable compétence sur le marché de niche du grand format pour la muséographie."

La première tache réalisée a été d'unifier l'ERP sur les trois sites, avec la mise en place de Gamsys d'EFI à Encre Verte. "Aujourd'hui en temps réel, nous voyons l'activité de tous les sites."

Le dirigeant a aussi pour projet de renouveler la machine grand format d'Encre Verte mais il souhaite aussi prendre le temps d'intégrer la nouvelle entreprise.

Plus d'articles sur les chaînes :

Aude
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

ENCRE VERTE recrute