La JETvarnish 3D One, la nouvelle solution pour le vernis sélectif numérique

La JETvarnish 3D One de MGI et Konica Minolta

La JETvarnish 3D One est la petite dernière de la gamme, pour répondre aux besoins des petites structures.

Une nouvelle machine arrive dans la gamme des solutions numériques JETvarnish, la JETvarnish 3 D One. Développée par MGI et commercialisée par Konica Minolta, la JETvarnish 3 D One est une solution de finition numérique d'entrée de gamme, qui permet de réaliser du vernis sélectif UV et dispose de toutes les technologies innovantes de la gamme leader dans l'ennoblissement.

L'ennoblissement par le vernis accessible aux plus petits imprimeurs

Cette solution de finition utilise un vernis universel avec des effets 2D et 3D, pour un vernissage plat, en relief et de nombreux effets de texture en une seule passe. Elle est destinée à la finition de multiples travaux comme de petits emballages de luxe, des livres, des cartes de visite, des menus, des albums photo ou encore des cartes de vœux.

"Avec cette nouvelle solution, Konica Minolta peut répondre plus particulièrement aux besoins des petites structures avec un équipement plus compact et abordable en termes de prix et donc plus facilement amortissable pour elles sur de petites quantités", nous explique Konica Minolta France.

Une JETvarnish d'entrée de gamme, mais sans compromis sur la qualité

Contrairement à la JETvarnish 3DS, ce nouveau modèle ne propose pas de dorure à chaud. Elle présente également une modularité restreinte puisque le nombre de têtes en jet d'encre ne peut être augmenté et il ne sera pas possible d'y adjoindre le module de dorure iFoil.

"Bien que ce soit un matériel d'entrée de gamme, la JETvarnish 3 D One propose le vernis avec une qualité équivalente à tous les autres modèles de la gamme. Elle offre également la même garantie de précision sur tous les tirages grâce au système de registration AIS Scanner, dont elle est aussi équipée.

Jusqu'à 2 077 pages A3 par heure avec JETvarnish 3 D One

La JETvarnish 3 D One accepte les imprimés réalisés en impressions offset ou numérique. Elle applique un vernis de 21 à 116 microns d'épaisseur en une passe et peut ennoblir jusqu'à 2 077 pages recto par heure, et gère le format A3 jusqu'à un format de 364 x 750 mm. Et le scanner AIS assure un repérage page par page entièrement automatisé, sans repères de coupe imprimés, sans gâche et des réglages rapides.

La suite logicielle MGI, incluant Spot Varnish Editor, permet de modifier facilement un travail d'impression à la volée, et comprend un calculateur de coûts et un outil de gestion des travaux d'impression.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...